Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 16:22

PICT2168

Oui je sais j'ai encore un train de retard, mais poitivons... 1 semaine c'est bien mieux que 4 mois!

La St Valentin fut très simple ici: un repas de petite choses roses ou rouge coupées, assemblées et roulée à 6 mains suivies d'une douceur déjà testée et adorée.

 

Seule nouveauté cette année, la "déco": si en général j'ai tendance à fuir devant l'avalanche de coeur et de rose qui nous inonde j'ai trouvé ça plutôt sympa cette année....peut être parce qu'ici nous voyons la vie en rose...sûrement car les petits bricolage avec les Crevettes sont vraiment des moments sympa.

 

 

 

 

Au "menu" du jour: des tampons de pomme de terre...

PICT2180

 

...et de la peinture qui gonfle, ou "puff paint" (très chouette idée trouvée chez Marcia'Tack) venue remplir des forme faites à l'emporte pièce.

 

 

PICT2182.JPG

Puff paint

1 part de farine

1 part de sel

quelques gouttes de colorant alimentaire

de l'eau: siffisement pour mélanger le tout et obtenir un mélange épais.

 

Une fois le mélange prêt, laisser opérer vos artistes en herbe puis faire gonfler "l'oeuvre" 15-20 mn au micro-onde.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Bourdonnons ensemble
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 15:39

 

Oh là là, le plancher craque, les portes grincent et les toiles d'araignées envahissent cet espace...il faut dire que ça fait un moment que je n'y suis pas venue....alors je dépoussière le tout et tente un retour dans la ruche. Il faut dire que si la fatigue de ces derniers mois (due à un ventre qui s'arrondit explose) ne m'a pas éloignée de la cuisine, elle a plutôt tendance à bloquer la créativité. Nous replongeons ainsi dans les classiques de la maison ou autres recettes déjà tellement connues de tous que je ne vois pas l'intérêt de le publier ici...

 

De plus cette année le temps et le courage ont manqué aux paniers gourmands et je ne me suis rattrapée que récemment en couvrant me amis de chocolats mais avec une grosse flemmingite côté photo...

 

Le cours de la ruche reprendra donc avec un retour en arrière quelques mois plus tôt, novembre exactement, avec le traditionnel gâteau d'anniversaire des Crevettes.

 

Ce fut le quatrième cette année et je m'aperçois que si les garçons vivent ce moment différemment d'année en année, pour moi rien ne change.

 

En effet la première année ils étaient pas ou très peu conscients de ce qu'il se passait autour d'eux, la deuxième année il avaient déjà les yeux qui pétillaient de gourmandise et d'excitation devant les bougies. Un an plus tard il étaient heureux d'être au coeur de la fête et on déballé leur cadeaux avec un plaisir partagé. Cette année leur quatrième bougie était bien sûr pour eux synonyme de fête, de gâteaux ("moi, je voudrais un train, moi un ours...") mais surtout ils avaient conscience de grandir et ils en étaient très fiers...depuis ils attendent les 5 an avec impatience....moi non car si à chaque fois je prend un grand plaisir à confectionner un goûter gourmand, i je les observe grandir avec amour et fierté, tous les ans le rituel et immuable: je leur apporte un gâteau scintillant de bougies en chantant "joyeux anniversaire, joyeux ann....." et là la gorge se noue, les larmes montent...je laisse les autres chanter et tente de graver cet instant précieux dans ma mémoire...

 

Bon allez, ce n'est pas le tout de parler de gâteau, passons maintenant aux choses sérieuses. L'année étant placée sous le signe de la mer à l'école je me suis dit que j'allais suivre ce thème, qui collait à merveille à mes deux Crevettes. C'est ainsi que les bougies furent plantées sur un poisson.

Ce dernier était composé d'un simple gâteau au yaourt puis recouvert d'une ganache au chocolat et enfin orné de Smarties.

 

PICT2044.JPG

Gâteau poisson arc-en-ciel

- 1 yaourt
- 3 pots de yaourt de farine
- 3 œufs
- 1 1/2 pots de yaourt de sucre

- 1 sachet de sucre vanillé

- 1 sachet de levure chimique

 

Glaçage

- 200 g de chocolat pâtissier

- 100 g de crème fraîche liquide

 

- Smarties

 
Préchauffer le four thermostat 180 °.
Mélanger le yaourt avec le sucre et la farine puis ajouter la levure.
Casser et battre les œufs.
Les incorporer à la première préparation.
Faires cuire à pendant 15 à 30 minutes dans un moule préalablement beurré.

 

Laisser refroidir et démouler. Découper deux arcs de cercles de chaque côté du poisson. L'un sera conservé entier pour former la queue, l'autre sera coupé en deux pour les nageoires.

 

Préparer le glaçage: faire bouillir la crème, retiré du feu et y verser sur le chocolat coupé en morceaux. Remuer pour bien faire fondre puis napper le gâteau. Enfin décorer avec les bonbons.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 20:52

Cette année j'ai la grande chance de ne pas travailler le mercredi et ainsi pouvoir profiter d'une journée avec les Crevettes. Si pour l'instant les journées encore douce et ensoleillées se passent en grande partie je commence à faire le plein d'idées pour occuper les journées froide et pluvieuses qui nous guettent. Je tenterai de venir les partager plus en détail en temps voulu.

Nous avons en revanche commencé les "ateliers" cuisine où de tendres goûters sont préparés à quatre mains.

Après un classique de saison, puis des biscuits tout colorés nous nous sommes attelés à la confection de cookies....une première pour moi! Pour cela j'ai pris une recette ... que j'ai finit par légèrement modifier...mais qui m'a tout de suite fait de l'oeil!

 

PICT1932.JPG

Cookies noisette-chocolat


115 g de beurre mou
220 g de farine
1 oeuf
120 g de sucre (mi-cassonade, mi-vanillé maison)
1/2 cuill. à café de bicarbonate de soude
1/2 cuill. à café de levure chimique
1/2 cuill. à café de sel
1 cuill. à café d'extrait de vanille
Des pépites de chocolat (des petites pépites chocolat noir puis quelques carreaux de chocolat au lait  coupés au couteau en gros morceaux)
Une poignée de noisettes grossièrement concassées =(enfermées dans un torchon puis "massacrées" au rouleau à pâtisserie -ce qui a beaucoup fait rire es garçons) 

 

Préchauffer le four à 180°C.

Malaxer le beurre et le sucre à la fourchette, ajouter l'oeuf et le battre. Incorporer le reste des ingrédients.

Former des boules de coolies à l'aide d'une boule à glace puis cuire 15-20 mn à 180°C.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 00:00

Cela faisait un moment que j'avais envie de tester les barres de céréales maison mais ce n'est que la semaine dernière que je m'y suis mise. Il faut dire que j'avais besoin d'un goûter assez énergétique pour permettre une sortie footing après une journée de travail et si les barres de céréales sont idéales pour apporter de l'énergie je trouve celle du commerce souvent trop sucrées.

Comme souvent c'est après une petite ballade sur le net gourmand que j'ai fait une bidouille avec les recettes que j'ai pu trouver et le résultat fut vraiment au top! Voilà une base dont jevais me servir très souvent!

 

Edit du 12-10: j'envoie ces barres crousti-moelleuses à Makanai en quête de saveurs nomades, gourmandes et sans gluten.

http://makanaibio.com/wp-content/uploads/2011/10/Logo-Fastoches-Nomades.jpg

 

PICT1937.JPG

 

Barres de céréales

Pour 5-6 barres

 

- 80 g de flocons d'avoine(ou un mélange de 40 g de flocons de riz et 40 g de flocons de seigle pour une version sans gluten)

- 80g de lait

- une petite poignée de raisins secs

- une petite poignée d'amandes et noisettes très grossièrement concassées

- une CS de de graines de courge

- 3 cs de compote (ici pomme-mûres non mixée ce qui a permis de retrouver des morceaux de m^res dans les barres...un régal!)

- 1 grosse CS de miel

 

--> Tout mélanger, verser dans un moule à cake (12*26cm) et cuire 25 mn à 180°C.

Laisser refroidir et couper en barres.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:23

Voici le dernier volet des terrines....enfin dernier pour ce week-end car ces essais ont été plutôt concluants et vu les belles idées déjà rencontrées une chose est sûre j'en referai très vite!

 

Pour la version sucrée j'avais des envies automnales car malgré le climat très estival de ces derniers jours l'automne nous gâte déjà de ses saveurs. Au programme donc: pommes (de jardin), mûres (cueillies au retour de plage), calvados (de papi) et noix (de Grenoble, bien sûr).

 

Pour apporter une touche onctueuse à ce dessert je l'ai accompagné d'une mousse légère au fromage blanc vanillé.

 

PICT1921.JPG

 

Terrine d'automne

Pour une terrine de 250ml

-  2 pommes râpées gros

- 90 g de sucre (mi complet, mi vanillé maison)

- 1 oeuf

- 1 pincée de sel

- 1 cc de levure chimique

- 40 g de noix concassées (au mortier, rouleau à pâtisserie ou Turbo max)

- 50 g de farine

- 1 petit bol de mûres

- une noix de beurre pour la terrine

 

--> Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger tous les ingrédients, verser dans une terrine beurrée.

Cuire 25 mn à couvert, 15mn à découvert.

 

PICT1927.JPG

 

Mousse légère au fromage blanc vanillé

- 200 g de fromage blanc

- 10 cl de crème légère semi-épaisse

- 1 sachet de sucre vanillé

 

Verser le tout dans un siphon, garder au frais 1 heure avant utilisation.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 20:40

 

En faisant cette terrine je me suis dit que cela fait longtemps...bien trop longtemps que je n'avais pas participé à un concours. Il faut dire que s'il y a bien quelque chose que je n'ai pas, c'est l'esprit de compétition.

Ce que j'apprécie tout particulièrement en revanche dans ces concours gourmands c'est qu'ils permettent d'explorer de nouveaux ingrédients, de travailler les ingrédients du quotidiens de façon différent ou encore comme ici d'inviter à sa table des préparations auxquelles je pense trop peu souvent. Je suis cette fois sortie de mon quotidien grâce à Requia qui relayait un concours organisé par Tupperware pour les 50 ans de la marque. Enfin cela m'a poussée à venir dépoussiérer ce blog un peu....beaucoup délaissé.

C'est lors d'une visite gourmande chez elle que je suis tombée sur ce billet, j'ai tenté ma chance avec si peu de conviction que j'avais déjà oublié cette participation lorsque j'ai reçu le colis de Tupperware.

Résultat: me voilà à concocter deux terrines, une salée, que je vous présente aujourd'hui, et une sucrée....à venir très vite. Autre conséquence de ce concours: j'ai réalisé que 50 c'était l'âge de la marque...et pas forcément celui de ses clientes...ou je sais c'est un peu dure comme idée mais disons que Tupperware était associé dans mon esprit aux boîtes de ma grand-mère.

 

PICT1911.JPG

 

Terrine de la mer au vandouvan

pour une terrine de 250 ml

- 1 beau poireau

- 200 g de poisson blanc (lieu noir)

- 100 g de crevettes décortiquées

- 1 oeuf

- 15 cl de crème fraîche

- 1 cs de vandouvan (ou de poudre de curry)

- sel

- huile d'olive pour le moule

 

PICT1913.JPG

- Nettoyer le poireau, le couper en deux et cuire 5mn à l'eau bouillant. Bien égoutter et tresser sur du papier film

- Préchauffer le four à 200°C.

- Mixer le poisson en dés avec l'oeuf, la crème et le vandouvan. Saler.

- Graisser la terrine. Retourner le papier film pour tapisser la terrine avec le poireau. Verser la moitié de la préparation au poisson, disposer une couche de crevettes puis recouvrir du reste de poisson. 

- Cuire 20mn avec le couvercle puis 10mn à découvert?

- Laisser refroidir puis mettre au frigo au moins une heure avant de servir.

 

- déguster avec une salade verte, et accompagner de chutney de mangue ou de sauce magique crousti-oignon (une idée piquée aux recettes inavouables: du fromage blanc ou un yaourt mélangé à 1/2 sachet de soupe déshydratée aux oignons et croûtons).

 

PICT1916.JPG

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 21:18

Un petit clin d'oeil aux copines pour qui j'ai cuisine japonais il y a quelques temps....la natte a maki était de nouveau de sortie hier!! Je viens partager ici quelques photos, pour les recettes et conseils je ne vous mettrait que les liens car il serait vraiment dommage de les recopier, au lieu de cela je vous invite vivement à aller visiter les blogueuses expertes en la matière.

 

Les sushis de ce soir là furent accompagnés de légumes marinés (très salés...), d'une salade de chou à la sauce "Clea" (je n'ai utilisé qu'une cs de purée de sésame et ce fut suffisant à mon goût...)et  d'une petite limonade à la fraise pour les Crevettes...ce qui nous a permis, après de nombreux essais pour ouvrir la bouteille, d'apprendre que le vissage/dévissage se fait en sens inverse au Japon!

 

PICT1880.JPG

California maki au saumon et aux deux sésames, Bo-susho, Maki sushi califrnia (saumon-avocat), maki concombre-oufs de lomp, sushi boule au saumon.

PICT1884.JPG

 

 

Bo-sushi, ou Sushis argentés...au maquereau mariné de chez Sav'hourra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dessert fut également déniché chez Clea, j'ai juste utilisé des pêches au lieux des poires afin de profiter des derniers instants des fruits d'été et j'ai saupoudré le tout de kinako, cette poudre de soja grillé au goût entre la noisette et la cacahuete.

PICT1886.JPG

 

Mousse veloutée au matcha et aux poires

Pour 4 personnes

300g de tofu soyeux
10 cl d’eau
50g de sucre
1 cuillerée à café de matcha en poudre
150g de ricotta
2 pêches, 4 framboises, 4 cc de kinako


 Porter à ébullition l’eau avec le sucre. Ajouter le matcha, bien remuer et réserver.
Mixer le tofu soyeux, la ricotta et le mélange sucre + matcha. Verser dans 4 coupelles, et réserver au frais pendant 2 heures. Servir avec les lamelles de pêches, les framboises et le kinako.

 

Ces petites mousses très onctueuses sont vraiment merveilleuses.....décidément voilà encore un dessert à faire et refaire!

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 13:52

S'il y a bien une destination à propos de laquelle les avis sont unanimes, c'est la Corse, d'ailleurs comme le souligne si justement Garance,"on dit qu'il y a deux sortes de Corses : ceux qui vivent sur l'île et ceux qui y reviennent toujours..."

 

Seulement voilà à force d'en entendre trop de bien, je l'ai abordée d'un pas très méfiant cette île, j'avais peur de l'effet "film à succès" que tout le monde encense tant et si bien que l'on finit irrémédiablement par sortir du cinéma un peu déçu.


Et alors, me direz-vous, c'était comment? Pour tout vous dire cette année nous y retournions pour la deuxième fois déjà, ce qui en dit long, et même si on est loin de "toujours" depuis notre retour on ne pense qu'à une chose: pouvoir y retourner. De notre première visite sur cette île enchanteresse nous avions rapporté des souvenirs de plages paradisiaques aux eaux turquoise, de plongée au Cap Corse au pied de rochers baignés de lumière aux reflets presque verts, les petits villages si typiques de la Balagne visités, il faut le dire avec une guide de choix et de coeur, un pique nique extra les yeux plongés dans un coucher de soleil flamboyant.

 

Six ans plus tard la magie serait-elle au rendez-vous? Il faut dire que les conditions n'étaient plus les mêmes, avec deux Crevettes dans les bagages les visites seraient différentes.

 

Il nous a suffit d'arriver à destination pour avoir la réponse à ses doutes et questions: certes le cadre était magnifique, une adresse que je vous recommande d'ailleurs, mais ce n'est pas tant le paysage ou les chevaux venus nous saluer le soir qui m'ont tout de suite mise dans l'esprit de cette île de beauté, ce sont les senteurs du maquis, enivrantes, enveloppantes qui sont venus me cueillir et me transporter dans un autre monde...(mais j'y pense, seraient-ce pour cela que j'aime particulièrement la Colomba, cette douce bière blanche parfumée aux herbes du maquis...?)

 

images.jpgDeux semaine et une bonne dizaine de degrés plus tard j'ai eu envie de revivre ces instant en me plongeant dans la préparation d'un repas Corse, ce qui fut également l'occasion de tester les recettes d'un livre qui avait atterri de façon assez mystérieuse dans ma boîte aux lettres il y a de ça quelques années déjà.

Ce fut aussi pour nous l'occasion de nous rattraper car nous avons passé des vacances en pension complète...une formule idéale car cela fait plaisir de ne pas préparer de repas pendant quelques jours mais très très vite cela manque et le retour à la "vraie vie" est ainsi facilité! Nous avons cependant fait quelques sorties restaurant et l'image que je garde de la cuisine Corse c'est une cuisine simple mais raffinée et surtout des produits de grande qualité travaillés avec beaucoup de respect.

Enfin pour ce repas j'ai dû faire quelques concessions et changements: la charcuterie Corse ne se trouve pas en Bretagne (même si le contraire est bien moins vrai), les blettes vont et viennent sur les étals mais n'étaient bien sûr pas présentes cette semaines là, quant à la brousse il faut vraiment la dénicher, je n'en ai pas trouvé assez pour toutes les recettes et l'ai ainsi parfois remplacée par de la ricotta.

 

Et alors, que met-on sur une table Corse?? Le choix est grand et après avoir longuement hésité voici ce que j'ai retenu:

 

- du melon marié à de la pancetta

PICT1869.JPG.

 

PICT1863.JPG

caviar du paysan

-  belle aubergine

- 100 g de brousse (ou de ricotta)

- 1 cs de dés de poivron rouge grillé

 

- 1 cs d'huile d'olive

- 1 cs d'origan

- 1 gousse d'ail

- 1 cs d'huile d'olive

- sel, poivre

 

 

PICT1872

 

- Cuire le poivron et l'aubergine au four à 200°C en les retournant régulièrement. Le poivron doit cloquer et l'aubergine ramollir.

Laisser refroidir le poivron enfermé dans une boite en plastique, sachet...pour le peler plus facilement. Le peler et le couper en dés.

- Couper l'aubergine en deux et prélever la chair à l'aide d'une cuillère à soupe.


- Mixer l'aubergine avec la gousse d'ail dégermée et émincée, l'origan, la brousse, l'huile puis saler et poivrer. Incorporer les dés de poivrons puis laisser au frais avant de servir sur des toasts de pain à la noisette, à la châtaigne ou des tranches de pulenta.

 

 

 

 

 

 

 

PICT1865.JPG

brochettes pruneau-pancetta-pulenta

Avant de vous parler de la fameuse pulenta castagnina je ne peux que vous inviter à lire ce très joli billet de T  cette polenta n'est pas une légende alors voici quelques conseils: soit vous vous faites aider et organisez un relais, soit vous commencez votre préparation physique avec une recette d'une autre région de caractère....soit encore vous en PICT1870.JPGfaites juste une petite quantité pour l'apéritif....

Compter 1l d'eau pour 500g de farine. Saler l'eau puis porter à ébullition. Ajouter la farine puis remuer énergiquement pour obtenir dans un premier temps un mélange lisse et sans grumeaux, puis au bout de....disons suffisamment de temps une boule de pâte qui se détache facilement les parois. Renverser la pâte sur un torchon propre et fariné, laisser refroidir avant de trancher.

N'ayant fait qu'une petite quantité (125g de farine), j'ai renversé la pulenta sur du papier film que j'ai ensuitre roulé de façon à obtenir un boudin que j'ai laissé refroidir avant de le trancher.

 

Pour les brochettes il suffit d'enrouler 1/2 tranche de pancetta autour d'1/2 pruneau, de piquer le tout sur une rondelle de pulenta avant de le passer 15mn au four à 180°C, juste avant de le servir avec....pourquoi pas une bière Corse..."Salute!"

 

PICT1871.JPG

poulpe sauté à l'ail (caché derrière la bouteille!!)

Il vous faut du poulpe préparé...ou à préparer...je vous préviens ce n'est pas ce qu'il y a de plus joli à faire mais on s'y habitue très vite!  Cuire la bête 30 mn dans une cocotte minute avec du gros sel et une ou deux feuilles de Laurier. Avant de servir, poêler avec des gousses d'ail hachées.

 

PICT1868.JPG

tarte aux oignons nouveaux

Pâte:

- 150 g de farine

- 3 cs d'huile d'olive

- 1 pincée de sel

 

Garniture:

- 2 bottes d'oignons nouveaux

- 2 oeufs

- 250 g de ricotta

- 1/2 poivron rouge pelé (le reste de celui utilisé pour le caviar d'aubergine)

- parmesan

- sel, poivre

 

--> Préparer la pâte en mélangeant les ingrédients avec suffisamment d'eau pour obtenir une boule de pâte.

Préchauffer le four à 180°C. Émincer les oignons nouveau puis les faire revenir avec un peu d'huile d'olive. Ils doivent devenir transparents et à peine colorés. Battre les oeufs avec la ricotta, saler, poivrer puis incorporer les oignons.

Étaler la pâte et foncer un moule à tarte, y verser la garniture puis décorer avec des lamelles de poivrons et saupoudrer de parmesan avant d'enfourner pour 35-40mn.

 

Nous avons terminé le repas avec une mousse de brousse sur une compotée pêche-abricot...un véritable coup de coeur pour ce dessert frais et onctueux qui, je le sens, reviendra souvent à notre table en s'accordant aux fruits de saison.

 

PICT1875.JPG

Quenelle de brousse sur compotée de fruits

Pour 6 personnes

- 300 g de brousse

- 15 cl de crème fraîche (la légère fait l'affaire)

- 2-3 cs de sucre roux

 

- 6 abricots

- 2 pêches

 

Faire compoter les fruits puis les mixer et réserver au frais.

Fouetter la brousse avec la crème et le sucre. Mettre au frais au moins une heure.

Dresser la compote au fond d'une assiette puis déposer une quenelle de brousse dessus.

 

Enfin pour mettre un peu de croquant à cette touche sucrée nous avions quelques canistrellis. Ces petits biscuits secs si typiques de l'île se conserve paraît-il 15-20 jours dans une boîte hermétique....j'avoue ne pas avoir réussi à vérifier...dur dur de ne pas y replonger la main à plusieurs reprises dans cette boîte!!

 

PICT1879.JPG

 

Canistrelli

- 200 g de farine

- 100 g de sucre roux

- 1 sachet de levure chimique

- 10 cl d'huile d'olive

- 5 cl de vin blanc

1 cs d'eau de vie (j'ai mis de la Grappa)

 

Mélanger les ingrédients secs dans un saladier puis faire un puis et y verser les liquides. Bien mélanger, pétrir la pâte et laisser reposer 15mn au frais. Étaler sur une épaisseur de 1cm, saupoudrer de sucre roux puis repasser le rouleau à pâtisserie pour qu'il s'incruste bien. Découper en rectangles de 5X3 cm et ranger sur une plaque de cuisson.

Cuire 15-18 mn à 180°C.

 

Me voilà maintenant en train de rêver de tourtes aux herbes, d'aubergines à la bonifacienne, de fiadone.....

En attendnat de redonner des airs de maquis à ma cuisine voici quelques adresses à noter pour ceux et celles qui entrepreneraient une traversée pleine de promesses....

 

Osteria chez Dede et Ecolodge Ascosa- à Ponte Leccia

Osteria di u portu - à Macinaggio (Cap Corse)

Restaurant la voile d'or - à St Florent

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 17:17

PICT1861-copie-1.JPG

Voici une nouvelle recette de Sophie, qui décidément enchante nos petits déjeuners! Cette tartinade au chocolat est faite en deux temps trois mouvements et pas plus d'ingrédients. Côté texture elle est parfaite: ni trop dure ni trop liquide...idéale pour que les Crevettes l'étalent tout seuls!

 

Pour les enfants habitués à la pâte à tartiner aux noisette, soyons francs ça n'a rien à voir mais pour deux loustics n'en ayant mangé que peu de fois ça fait illusion "Oh maman, c'est du mutella!"..et surtout on sait ce qu'il y a dedans!!!

 

A ce propos, passons aux choses sérieuses:

 

PICT1861.JPG

 

Chocolade

Pour deux pots à confiture

- 200 g de chocolat

- 200 g de beurre

- 1 boîte de lait concentré sucré

 

--> Faire fondre le chocolat et le beurre, ajouter le lait concentré, mélanger, mettre en pot et laisser refroidir.

Se conserve ensuite au frigo.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 13:30

Comme je le disais dans mon précédent billet la ...euh...disons mixture de tofu à la grecque, extra en salade est également délicieuse chaude, la preuve avec ces aubergines gorgées de soleil:

PICT1463.JPG

 

Aubergines au "tofu à la grecque"

Pour une grosse aubergine

- 100 g de tofu erme

- 50 g de fêta

- 1 poignée de cerneaux de nois

- poivre

- menthe fraîche (facultatif)

 

Sauce

- une petite boîte de tomates pelées

- 1/2 cube de bouillon de légumes

- une giclée de vin blanc

- 1-2 cs d'origan frais

 

--> Couper l'aubergine en deux et quadriller la chaire au couteau. Cuire 15 mn à la vapeur. Évider délicatement une partie de la chaire sans abîmer la peau.

Mixer la chaire d'aubergine avec la fêta et le tofu.

Cuire 20 mn à 180°C.

 

Pendant ce temps préparer une sauce: mettre tous les ingrédients sauf l'origan dans une casserole, porter à frémissement et cuire 15-20mn. Mixer en ajoutant l'origan.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles