Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 14:41

Une pâte à pain à la fois croustillante et moelleuse grâce à l'ajout d'huile d'olive qui cache de beaux pavés de saumons sur un lit d'épinards fondants mariés à de la carotte croquante, le tout avec une bonne salade verte et voilà un déjeuner bien sympathique!

pain_saumon

Moelleux de saumon sous son pain croquant
Pour 4 personnes

Pâte:
- 200 g de farine
- 100 ml d'eau
- 1 cs d'huile d'olive
- 1 cuillère à café rase de farine
- 1 sachet de levure de boulanger

Garniture:
- 2 pavés de saumon
- 200 g d'épinards surgelés
- 1 carotte
- 200 ml de lait
- 20 g de maïzena
- sel, poivre, noix de muscade

--> Préparer la pâte à pain:
    Réhydrater la levure dans l’eau tiède. Mélanger farine et sel dans un saladier et creuser un puits.
    Ajouter la levure et l'huile, mélanger puis pétrir 5-10 minutes.
    Remettre dans le saladier, couvrir d’un linge humide et laisser lever 1h30- 2h.
    Étaler la pâte et laisser lever 20mn.

--> Pendant ce temps, préparer la garniture:
     Mélanger la maïzena et le lait, maire chauffer en fouettant jusqu'à épaississement. Saler, poivrer et ajouter une  pincée de noix de muscade. Dégeler les épinards, les ajouter à la sauce. Peler la carotte, la râper à la râpe à gros trous et ajouter au mélange.

--> Disposer la préparation au centre de la pâte en laissant 5 cm de pâte libre, poser les pavés (coupés en deux) dessus. découper la pâte libre en bandes, les replier sur la farce.
     Dorer avec un peu de lait (ou du jaune d'oeuf si vous préférez), parsemer de graines de pavot et de fleur de sel, enfourner à 200°C chaleur tournante pour 20 mn.

pain_saumon_coupe

Repost 0
Published by mayacook - dans Nectars salés
commenter cet article
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 14:35

Je vous rassure je sais qui je suis, mais puisque selon ce questionnaire, auquel Lolotte et Carotte m'ont demandé de répondre, nous sommes ce que nous mangeons, je me demande bien comment je pourrais me définir...je vous laisse l'analyse:

Si vous étiez coincés sur une île pour le reste de votre vie, et que vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ? Pourquoi ?

Ah, dure dure comme question, puisque cette île se trouve forcément au soleil (Faut quand même pas pousser, déjà que je suis coincée, mais alors si en plus il faut que je me gèle pour le restant de mes jours j'abandonne) je dirais une alimentation riche en légumes et produits marin et si possible pleine d'épices. J'avoue que j'ai du mal à choisir en la cuisine thaïe ou vietnamienne mais une chose est sûre ça sera asiatique.

Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté ?

Oh là là cette question fait remonter à la surface un vieux souvenir d'enfance plein de nostalgie: nous étions avec mon frère en vacances chez notre arrière grand-mère, accompagnés de nos grands parents au fin fond de la Normandie ... de la Manche plus exactement...à St Jean des Baisants, pour tout vous dire (eh oui, ça ne s'invente pas). Nous passions notre temps à découvrir la campagne: les champs de moutons, le puits que l'on faisait couler en actionnant une pompe, les promenades en carrioles, la traite des vaches ou encore le marché au cochon (qui reste pour moi une de mes grandes déceptions: la découverte que les cochons n'ont pas la queue en tire-bouchon...). Et puis il y avait des après-midis où nous tournions un peu en rond,ne sachant trop que faire...c'est là que germent les meilleurs (?) idées: nous avions donc décidé de se bander les yeux chacun notre tour et de faire goûter et deviner à l'autre des aliments...ceux qui nous tombaient sous la main, mélangés entre eux au grès de nos fantaisies. Autant dire que je ne me rappelle pas de grand chose mais bizarrement une seule m'est restée en mémoire: les bulots à la compote de pomme...(même pour les recettes inavouables Patrick n'y avait pas pensé!)le goût euh...ma mémoire semble l'avoir effacé...c'est tout dire!

 

Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté et aimé ?

Je dirais la tarte au potiron. Je sais que ce n'est pas si spécial que ça mais pour moi ça l'a été: la première fois ce légume que je connaissais en version salée ne m'a pas plus en dessert. Mais c'était juste le choc de la découverte car dès la deuxième dégustation j'ai adoré...par contre ce sont des goûts qui ne plaisent pas à tout le monde...pas à mon Doudou et c'est vrai que je n'en fais pas, ça fait bien longtemps que je n'en ai pas mangé...à vrai dire je n'y pensais plus, merci au questionnaire d'avoir fait remonter cette envie!

Quels aliments évitez vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire précis ou juste parce que vous n’aimez pas) ?

Bon, il y a les plats à base de fromage, mais ça vous le savez déjà. Sinon je dirais la friture (rien que l'odeur ça me suffit, pour aller plus loin il faut vraiment que je n'ai pas le choix!)

Est ce que vous cuisinez ?

J'ai plutôt envie de dire que je fais la cuisine..."ou là là elle chipote celle-là" dirons certains...je m'explique: cuisiner m'évoque un art, une technique et un savoir faire que je n'ai pas. en fait en cuisine je découvre, teste, tâtonne, expériemente. Si vous ne voyez pas la différence c'est simple, parcourrez un peu ce blog puis allez maire un tour du côté de chez Mercotte, Mamina ou encore Chantal...les photos et recettes parlent d'elles-mêmes.

Quel est le plat favori que vous préparez lorsque vous souhaiter impressionner ?

Au risque de paraître très négative, je n'ai ni de plat favori (chaque invitation est au contraire l'occasion de tester de nouvelles recettes) ni l'intention d'impressionner...ça ne me plaît pas, ça m'impressionne et de va pas avec la convivialité que j'espère donner au repas. Par contre j'aime bien faire découvrir des produits, des associations, bref je suis curieuse et c'est une chose que j'aime partager. Ah oui, une dernière chose: j'essaie de soigner la présentation...par pour briller mais parce que je pense qu'un plat se déguste d'abord avec les yeux...eux aussi sont gourmands!

Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir ?

Si c'est pour déjeuner j'aime bien prendre une belle salade-repas...et si je peux avoir une bonne tarte au citron en dessert c'est le top.

Sinon je privilégie les plats plutôt originaux et que je ne cuisine pas, bref je met l'accent sur la découverte et mon Doudou aussi, c'est pour ça que nous avons une forte prédilection pour les restaurants étrangers (malheureusement on en a vite fais le tour à Brest...)

Avez-vous déjà retourné un plat ou un vin au restaurant ? si oui, pourquoi ?

Oui une fois, enfin c'est plutôt Doudou qui s'en est chargé (disons qu'on a des caractères qui se complètent et moi, je ne pouvais pas....). c'était dans une pizzeria: lui avait une pizza au fromage...qui s'est avéré être de la pâte aux croûtes de fromage. Pour moi, une salade de fruits de mer: des fruit de mer décongelés baignant dans l'huile (sans l'ombre d'une feuille de salade). Pour compléter le tableau la carafe d'eau était sale, l'eau était chaude, la table derrière nous n'étais pas débarrassée (et pourtant le resto était vide), des couverts traînaient sur le sol. La pizzaïola était couverte de farine des pieds à la tête, des cheveux longs et gras....bref nous n'avions pas vu tout ça en entrant....et pour tout vous dire nous n'avons pas mangé, nous sommes partis puisque les plats ne pouvaient pas être changés. J'en ai encore honte en y pensant mais c'était impossible d'avaler ce qui nous était présenté. Inutile de dire que l'établissement n'a pas tenu longtemps.

Combien de livres de cuisine possédez-vous?

7...et un huitième très en vue. Mon anniversaire arrive dans deux mois...je ne sais pas si j'aurais le courage de patienter!

Quel est l’aliment dont vous ne pourriez vous passer ?

Sans hésitation la pomme, j'ai beau aimer tous les fruits c'est celui que je mange le plus, quotidiennement même et si je dois m'en passer pour une raison ou une autre ça me manque très vite!


En espérant que ce ne soit pas un poison pour elle, j'envoie ce questionnaire à Charline...


Repost 0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 16:32

Voilà une variante sans viande des brioches vapeur au porc. La pâte est faite maison et est plus proche d'une pâte à pain que celle des brioches traditionnelles plus sucrées et blanches (à cause de la farine de riz). Si vous voulez vous rapprocher de l'authentique recette ou vous faciliter la tâche, il existe des préparations toutes prêtes en magasin asiatique.

Banh Rau (Brioche vapeur aux légumes)
4 brioches
Farce :

Je vous donne les quantités pour vous donner une idée des proportions mais vous pouvez variez selon vos goûts et envies. Il y a plus de farce que nécessaire pour les brioches, histoire de se régaler plus longuement de ce shop suey.

- Légumes :
- Un mélange de légumes (ici chou chinois, carotte, courgette, germes de soja, champignons noirs, shiitakes) émincés finement
- 1 oignon émincé, une gousse d’ail hachée, un morceau de gingembre en bâtonnets
- 1 petite cuillère de maïzena
- 1 boîte de crevettes

--> Faire revenir l’oignon, ajouter le gingembre et l’ail puis la carotte, le chou chinois et la courgette (en laissant 1-2 mn entre chaque). Cuire 5 mn en remuant fréquemment, ajouter les champignons réhydratés puis le soja. Laisser 2-3 mn puis ajouter de la sauce soja et de la sauce huître (désolée pour le manque de précision mais ça se fait à l’instinct ces choses là).
     Délayer la maïzena dans un peu d’eau, ajouter aux légumes, faire cuire 2 mn. Éteindre le feu et laisser refroidir.

- 2 oeufs

Pâte :
- 200 g de farine
- 110 ml d’eau
- Une pincée de sucre
- ½ cuillère à café de sel
- 10 g de levure fraîche (ou un sachet de levure de boulanger)

-->Réhydrater la levure dans l’eau tiède. Mélanger farine, sel et sucre dans un saladier et creuser un puits. Ajouter la levure et mélanger puis pétrir 5-10 minutes.
    Remettre dans le saladier, couvrir d’un linge humide et laisser lever 1h30- 2h.
    Diviser la pâte en 4, étaler en cercles et laisser lever 20 mn.
    Poser une cuillère de farce et ½ œuf sur chaque cercle, refermer comme une bourse.
    Disposer sur une feuille de chou chinois dans le panier vapeur et cuire 20 mn.

Banh_bao

   

Ces petites brioches se congèlent très bien, il suffit ensuite de les cuire un peu plus longtemps, sans les dégeler.


Repost 0
Published by mayacook - dans Nectars salés
commenter cet article
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 17:06

Comme je vous le disais, j'ai un rapport particulier avec tout ce qui est à la mode: je trouve à la fois ça très tentant et en même temps je m'en lasse vite. Il en va de même pour la St Valentin, les premières fois je trouvais ça très excitant (chouette, enfin une fête des z'amoureux à deux) et puis j'ai vite eu l'impression d'être un pion dans tout ce battage commercial qui fait perdre toute sa saveur à cette fête qui se veut intime et romantique.
Un peu réac' peut être mais pas trop non plus, cela ne veut pas dire qu'on ne fête pas la St Valentin (il ne faut pas pousser quand même...), par contre on fait simple: on zappe le cadeau histoire de la fêter pour nous et non pour le commerce  (et puis on peut s'en faire quand on veut des cadeaux) et on privilégie le petit repas à la maison plutôt qu'au restaurant.
Pour cette année le menu sera simple, certainement composé de fruits de mer...pour le dessert j'hésite encore mais j'avoue que j'ai bien envie de fermer la fenêtre du blog pour demain. En d'autre terme, vous n'aurez pas de photo ni de recette de cette soirée...par contre je vous donne quand même quelques idées pour ceux et celles qui ont encore des hésitations quant à leur menu:

Pour un petit repas marin, je vous propose:

Un dôme fraîcheur au concombre:
dome_fraicheur

Vous pourrez ensuite plonger vos deux fourchettes à l'unisson dans un pâtisson farci aux crevettes
patisson

Pour la note de douceur des tartelettes citron vert-coco
Tarte_citron_vert_coco

Sinon je vous propose un repas "tout au coeur" . On commencera par:

Samossas de légumes et leur raïta concombre
Samossas   
on continuera avec des roulés de poulet au coeur de ricotta-pavot et des flans de carotte au coeur de broccoli

roul__poulet           flan

Enfin on terminera avec des charlottines mangues au coeur de coco

charlottine

Repost 0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 15:43

en réponse à l'invitation de Lolotte, je lève la main droite et jure de vous dire 5 vérités...que des vérités.
Ok, facile à dire mais pas si évident que ça à faire, d'abord je m'interroge: qu'est-ce que je peux bien révéler qui vaille le coup d'être dit ... et lu sans endormir celui ou celle qui se trouvera de l'autre côté de son écran (déjà que  la mouche tsé-tsé semble faire des ravages dans la blogosphère), et jusqu'où suis-je prête à aller dans mes révélations (non pas que j'ai quoi que ce soit à cacher mais tout de même...).
Enfin si vous avez bien suivi, j'ai la main droite en l'air...et pour taper ce billet c'est pas pratique alors ça risque de prendre un peu de temps...tant pis, tu temps j'en ai alors je me lance:

1/ "Tiens mais comment ça se fait qu'elle en ai du temps alors que tout le monde semble courir à droite et à gauche?" Et bien c'est simple, cette année je suis en "disponibilité" afin de ne plus vivre à 600 km de mon Doudou...et ce en attendant une mutation qui me permettrait de concilier vie professionnelle et personnelle.

2/ Le matin j'aime tartiner du yaourt sur mon pain...pas très excitant comme révélation et pas extraordinaire comme association...et pourtant il faut voir et entendre les têtes et réflexions des personnes découvrant cette habitude.

3/ Je n'aime pas/plus le fromage. Et oui c'est comme ça les goûts évoluent...sur la pizza ça va mais c'est meilleur quand il n'y en a pas une grosse couche uniforme, la ricotta cuisinée et la fêta à petite dose et en salade ça passe mais c'est à peu près tout.
Le tout est de faire accepter se changement de goût et de tordre le coup aux clichés et idées reçues "ah bon, tu n'aimes pas le fromage, mais t'es savoyarde pourtant"...non non je ne suis pas Savoyarde mais je viens de Grenoble, je sais que vu de la Bretagne la Savoie et l'Isère sont très proches mais la différence on y tiens...et puis ça veut dire quoi, on n'y mange pas de la raclette et de la tartiflette tous les jours! Côté clichés, ça marche dans les deux sens: "ah oui, tu vis en Bretagne maintenant, tu dois manger de bonnes crêpes"...no comment!

4/ J'aime beaucoup les activités manuelles (point de croix, couture, scrapbooking...), comme en cuisine je suis loin d'être une pro mais je me fais plaisir. (A ce propos: avis aux Bretonnes, le salon Créativa a lieu à Brest dans deux semaines)

5/ Après ces banalités, une révélation que je n'ai faite qu'à mon Doudou et qui à vrai dire m'inquiète un peu...je pense peut être consulter un psy mais j'avoue avoir un peu peur du diagnostique...:
quand j'épluche un légume à l'économe je compte combien de bandes je découpe...je vous rassure ça ne va pas plus loi, je ne me fixe pas d'objectif et ne donne aucune signification au résultat obtenu (que j'oublie très rapidement) mais c'est un peu comme un réflèxe: j'épluche, je compte.... dites, c'est grave?

En attendant votre analyse, je passe le questionnaire à  Murielle, Mathilde et Marion

Repost 0
9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 22:28

En ce début de week end qui s'annonce bien gris je vous envoie un pur rayon de soleil Breton délicatement parfumé...

Photo_010

chatbon_WE

Repost 0
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 15:20

Marion nous avouais récemment être une réelle blog-victime, et c'est marrant car je me suis tout à fait reconnue dans ce qu'elle disait.

Ce qui est "marrant" dans l'histoire c'est qu'en général, sans être non plus totalement à contre courant de ce qui se fait, je suis plus du genre à me dire "mouais, il n'est pas vilain ce pull mais on le voit de partout" ou encore "cette chanson était sympa au début mais là à force de l'entendre je ne la supporte plus". Côté cuisine j'ai parfois aussi ce réflexe...ainsi l'avalanche de crêpes pour la chandeleur ne m'a pas vraiment donné envie...j'en avais vu assez comme ça. Mais en même temps, comment ne pas résister à la tentation que sont toutes les belles photos qui défilent ici et là...surtout quand elles présentent un produit ou une recette inconnus.

J'ai ainsi succombé à la folie pâte de pistache grâce à Murielle qui m'en a gentiment envoyé un morceau, je pense encore très fort au matcha (reste à en trouver).

Ces derniers temps ce n'est pas un produit mais une recette qui m'a fait de l'oeil: les biscottis. Des petits biscuits croquants et pleins de soleils que l'on a pu voir dans la Food Box, chez Cannelle et Cacao, Avis aux Gourmands, ou encore chez Mets Aventures ... bref c'en était trop, il fallait que j'y goûte!

Profité du passage d'une copine à la maison pour tester, j'ai fait un mix des recettes trouvées et l'ai arrangé à mon goût et mes envies, ce qui a donné des biscottis à la farine de châtaignes et cranberries séchées (on est victime ou on ne l'est pas!)

BISCOTTI

Biscottis chataigne-cranberries.
- 50 g de farine blanche
- 50 g de farine complète
- 20 g de farine de châtaignes
- 50 g de sucre (la prochaine fois je mettrai un peu moins, mais je ne suis pas un "bec sucré")
- 50 g de cranberries séchées
- 1 oeuf
- éventuellement 1 cuillère à soupe de lait

--> Mélanger les ingrédients, former un boudin et cuire 25 mn à 180°C.
     Découper en tranches et ré-enfourner pour 10 mn à 150°C.

Verdict: de papotage en papotage, je n'ai rien vu passer: ni l'après-midi ni les biscottis, bref c'est un vrai régal qui va vite devenir un classique je le sens!

Repost 0
Published by mayacook - dans Nectars sucrés
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 14:22

Je ne sais pas si c'est à cause du bruit des vagues, de la vue du bleu de l'horizon ou des embruns que j'ai respiré tout le long de ce week end ensoleillé presque printanier, toujours est-il que j'ai eu envie d'une terrine de poisson.
Étant donné que je n'en avais fait qu'une fois, je n'avais pas vraiment de recette...j'ai donc été fouiné avec régal sur le web en quête d'une base que j'ai ensuite modifiée pour obtenir quelque chose répondant à mes envies. C'est ainsi que j'y ai ajouté des algues, pour renforcer le côté marin, ainsi qu'une carotte pour donner un peu de fraîcheur, mais également de la moutarde à l'ancienne afin de relever le tout en douceur.

TERRINE

Terrine toute marine
- 300g de poisson blanc mi-cuit (afin de garder du moelleux pour la terrine)
- 3 oeufs
- 1 carotte râpée
- 1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne
- sel, poivre
- algues du pêcheur (mélange d'algues déshydratées)

--> Mixer le poisson et les oeufs, ajouter la moutarde puis incorporer la carotte râpée, saler et poivrer.
     Couvrir un moule à cake de papier sulfurisé, verser la moitié de la préparation, parsemer du mélange d'algues sur toute la surface, puis recouvrir du reste de la préparation.
     Faire cuire 30 mn au bain-marie à 180°C.

Petite sauce soja-moutarde
Mélanger un peu de moutarde à de la sauce soja et du gomasio (j'ai mesuré les quantités au "pifomètre", c'est le mieux pour ce genre de sauce et ça cous permettra de l'adapter à vos goûts)


Repost 0
Published by mayacook - dans Nectars salés
commenter cet article
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 14:28

Quoi de mieux le week-end que de prendre son temps, d'abord pour se réveiller en douceur, puis pour prendre un bon petit déj' sans avoir les yeux rivés sur les aiguilles de sa montre, au lieu de ça ceux-ci sont plongés dans ceux de votre n'amoureux (vous excuserez ce côté gnangnan mais ça faisait 3 semaines qu'on ne s'était pas vus...) ou d'un bon magazine (c'est sympa aussi).

L'idéal alors est de se régaler de bon pain ou de viennoiseries encore toutes chaude. Pour cette fois, des English muffins se sont invités à notre table.

English_muffins

Vous voulez les mêmes pour demain? Alors suivez moi!

English muffins
Pour 5 muffins
- 150 g de farine blanche
- 50 g de farine complète
- 110 ml d'eau tiède
- 1 cuillère à café de levure du boulanger
- 1 cuillère à café de miel
- 1 cuillère à café de beurre
- 1/2 cuillère à café de sel
- farine de maïs

Le soir vers 19h00
--> Dissoudre la levure dans l'eau tiède, laisser gonfler 10 mn.
     Pendant ce temps faire fondre le beurre puis l'ajouter ainsi que le miel à l'eau et la levure.
     Mélanger les farines et le sel dans un saladier, creuser un puits et y verser les liquides. incorporer doucement la farine, former une boule de pâte qui doit être molle sans être trop collante, puis pétrir 5-10 minutes.
     Déposer la pâte dans un saladier, couvrir d'un linge humide et laisser lever deux heures
     Au bout de ce temps, faire retomber la pâte, pétrir deux minutes, verser de la farine de maïs sur le plan de travail et étaler la pâte sur une épaisseur d'un centimètre environ. Découper 5 disques, disposer sur une plaque parsemée de farine de maïs, couvrir d'un torchon humide et mettre au frigo pour la nuit.

Le lendemain matin (pendant que le café passe et que le thé infuse...)
--> Faire cuire les muffins sur une poële bien chaude, 5 mn de chaque côté.

Avec ça si la journée ne commence pas bien...

Repost 0
Published by mayacook - dans La Rhuche à pain
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 14:26

Tandis que certaines personnes sont capables de sortir été comme hiver vêtus d'une simple chemise et ce, sans jamais tomber malade, de mon côté je ne sais pas comment je me débrouille mais dès qu'il y a un virus dans l'air hop, je l'attrape.

Il m'a donc suffit d'une journée à Paris, entre deux courants d'air de métro et tout plein de vilains microbes qui se prenaient aussi pour des touristes (j'aurais mieux fait de passer la journée au chaud chez Marion!), pour attraper un rhume...rien de bien méchant vous savez de ceux qui vous ramollissent le cerveau et vous font un nez de clown ...
bouillon
Qu'à cela ne tienne, je l'ai certes mais ne le garderai pas...avec ce que je lui inflige il n'a qu'à bien s'accrocher. Au programme: frictions, fumigations, bains de vapeur...et pour se nettoyer bronches et sinus ballade en bord de mer en pensant très fort à la Turtle et son positivisme qui n'ont pas leur pareil pour me remonter le moral!

Côté cuisine, rien de bien glamour: Une bonne soupe de légumes au miso histoire de faire le plein de vitamines, et une tisane magique. Vous verrez, aucun microbe n'y résiste!

TISANE

Tisane magique contre le rhume

Mettre 1 l d'eau à bouillir. Pendant ce temps, mettre dans une théière 5 branches de thym, une belle tranche de gingembre, 1 tranche de citron non traité (ou un morceau de citron sans la peau), une pincée de cannelle.
Laisser infuser minimum 10 mn, vous installer bien au chaud (sous un plaid polaire c'est le top), déguster et laisser agir!

Repost 0

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles