Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 18:10

PICT0230Il est des dates comme celle-ci ou tout semble vous échapper....tel le temps qui passe, les couleurs et les goûts s'imposent à moi alors je les écoute et comme je sais que le rose et le vert s'allient à merveille pourquoi tenter de résister??? et le

Cette année c'est Eryn qui a grandement inspiré cette douceur, j'y ai juste apporté quelques modifications par goût et contenu de placard...


Ce dessert rose et vert est venu clore un repas dans les mêmes tons: un dos de cabillaud en croûte de tomates séchées accompagné d'une douce poêlée asperges-coeur d'artichaut-oignon nouveau au sirop d'érable.


Comme à chaque fois que je fais ce genre de dessert j'ai un gros coup de doute: prendra, prendra pas???

Cette fois j'ai évité d'utiliser la crème fouettée...disons que l'expérience de la dernière fois où la crème crépit la cuisine sans monter m'a quelque peu refroidie... J'ai donc pris une option sûre pour la mousse à la framboise. En revanche je n'ai pas mis de biscuit autour et le bavarois s'est quelque peu échappé....mais pas suffisamment pour que ça se voir au final...ouf!!!




PICT0228


Douceur acidulée framboise-pistache

Pour 8 personnes :


 

La base biscuitée à la pistache :

- 3 oeufs
- 50 g de pistaches décortiquées, mondées, non salées

- 30 g de poudre d'amande

- 10 g de maïzena
- 80 g de sucre
- 1 càc de levure chimique
- Sel

La douceur framboises :

- 2 oeufs
- 200 g de framboises surgelées
- 50 g de sucre
- 20 g de farine

La panna cotta vert

- 20 cl de lait
- 20 cl de crème liquide
- 40 ml de jus de citron vert
- Le zeste finement râpé d' 1 citron vert
- 4 feuilles de gélatine ( 8 g )
- 50 g de sucre

Mousse framboise :
- 125g de framboises surgelées
- 200g de fromage blanc
- 2 blancs d'œufs
- 40 g de sucre
- 2 feuilles de gélatine.
 


Préparer la base biscuitée à la pistache :

1/ Tout d'abord, beurrer et fariner le moule à manqué de 23 cm de diamètre, beurrer, sulfuriser et rebeurrer le cercle qui servira par la suite. Préchauffer le four à 180°C. Mixer les pistaches entières en poudre fine.

2/ Dans un saladier, battre les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et moussent ( fouet électrique ). Parallèlement, mélanger ensemble la poudre de pistaches, la maïzena, la levure chimique et une pincée de sel. Ajouter ce mélange aux jaunes d'oeuf en pluie, puis le jus de citron, le zeste finement râpé. Fouetter de nouveau.

3/ Battre les blancs d'oeuf en neige très ferme avec une pincée de sel ( et éventuellement un filet de jus de citron ). L'incorporer à la préparation précédente en deux temps : 1/3 énergiquement à la spatule en bois pour détendre la pâte, puis les 2/3 restants très délicatement, en soulevant bien la masse à l'aide d'une maryse.

4/ Verser dans le moule à manqué beurré et fariné et enfourner à 180°C pendant 15 minutes. Démouler à l'envers sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et tasser la base dans le cercle. Baisser le four à 160°C.

Préparer la douceur framboises :

5/ Décongeler les framboises au micro-ondes, puis les mixer en purée fine. Parallèlement, fouetter les oeufs avec le sucre. Ajouter la farine puis la purée de framboises, fouetter jusqu'à homogénéisation. Verser dans le cercle, sur la base à la pistache et enfourner à 160°C pendant 25 minutes. Retirer du four, faire glisser le gâteau cerclé sur le plat de service en retirant le papier sulfurisé du fond. Laisser refroidir.

Préparer la panna cotta citron vert :

6/ Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide. Dans une casserole, mélanger le lait, la crème liquide et le sucre, porter à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée, bien mélanger. Laisser tiédir voire refroidir puis incorporer le jus ainsi que le zeste finement râpé du citron, mélanger puis verser dans le cercle sur la douceur framboises. Réfrigérer 1 H.

Préparer la mousse framboises :

Mixer le fromage blanc avec la moitié du sucre et la moitié des framboises dégelées.
Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide, égoutter.
Mettre la gélatine avec le reste des framboises et faire fondre à feux doux en remuant. Incorporer au fromage blanc et mixer à nouveau.
Fouetter les blancs en neige, ajouter l’autre moitié du sucre et fouetter encore 1 mn, incorporer au fromage blanc.

 

Au moment de servir: ôter le cercle et le papier sulfurisé puis décorer de framboise et de poudre de pistache....

 

PICT0233.JPG

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 14:33

Un gros rayon de soleil, des température qui se font douces et les envies d'apéro à rallonge se font entendre...alors je vous préviens, sortez vos cocktails, les bouchées n'ont pas fini de faire leur apparition par ici.

 

Celle que je vous présente aujourd'hui, aux saveurs et couleurs de l'Italie associent des épinards au goût plutôt discret qui accompagnent à merveille une crème plus relevée à la ricotta et tomate séchée.

 

PICT0072

 

Bouchées épinard-tomate séchée

- 100 g d'épinards hachés surgelés

-  1 oeuf

-  2 cs de ricotta

- 3 pétales de tomates séchées

- sel, poivre

 

Décongeler les épinards, les mélanger avec l'oeuf, saler puis poivrer. Mettre dans des mini moules à tartelette en silicone et cuire 10mn à 180°C.

Pendant ce temps mixer la ricotta et la tomate séchée.

Sortir les bouchées du four et laisser refroidir avant d'y déposer une noix de ricotta, à la poche à douille ou à la petite cuillère.

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 08:22

Il me semblait en voir vu en fin de saison l'année dernière, alors j'y suis retournée hier....j'ai bien l'impression que c'est est mais j'ai un besoin de confirmation...alors???

 

PICT0180.JPG

 

(Je m'excuse pour la piètre qualité de la photo mais mes deux senteurs de fleurs rôdaient très très près!!!!)

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Bourdonnons ensemble
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 14:04

 

Si pour les uns ce sont les cloches qui apportent les chocolats de Pâques, d'autres attribuent cette fonction au lapin....à vrai dire j'ai grandi dans la première tradition mais maintenant que c'est moi qui fait et distribue ces douceurs chocolatées j'avoue que la deuxième version me plaît mieux....

 

Rien d'exceptionnel dans ces deux gourmandises qui viennent étoffer la collection de chocolats confectionnés et testés ici...ce que je vous propose là est extra simple et presque aussi rapide à confectionner qu'à déguster...et ça tombe bien car ils ont tendance à disparaître plus vite qu'on le veuille!!!

 

PICT0178.JPG

 

Chocolats au café

 

Vous l'aurez compris ces chocolats noirs sont parfumés au Nescafé. La technique est simple, il suffit de faire fondre le chocolat et de le tempérer (Mercotte explique ça très bien...j'avoue que j'opère sans thermomètre...au pif....pas sûre que ça soit bien fait mais bon...) puis d'ajouter 2 dosettes (4g) de café (ici NEscafé Ness) par plaquette de chocolat noir. Bien mélanger puis verser dans les moules de votre choix, laisser durcir au frais et démouler.

 

PICT0176.JPG

 

Chocolats blancs à l'orange.

 

Idem pour le tempérage, une fois l'opération terminer ajouter 3 gouttes d'huile essentielle d'orange par plaquette, mouler, laisser durcir...et démouler.

 

Et voilà deux douceurs simples, rapides et efficaces pour accompagner les cafés gourmands!

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 14:10

 

Ces derniers temps à chaque fois que je fais les courses je rentre avec une belle tranche de courge, en me disant que bientôt il n'y en aura plus, j'en profite jusqu'au bout en me disant que je devrais en congeler un peu...puis au final tout est mangé avant de partir au congèl....

 

Si ces derniers temps ce sont des recettes salées qui ont été réalisées, je termine là mon dernier pot de moelleux coco-potiron, une association qui me tentait depuis un moment et qui est extra.

 

Ces douceurs sont largement inspirées de la tarte du Palais des Délices...j'ai juste eu une grosse flemme côté pâte...

 

PICT0144

 

Moelleux coco-potiron

Pour 3 Moelleux

- 200 g de purée de potiron (potiron cuit à la vapeur puis réduit en purée)

- 100 g de fromage blanc

 

- 40 g de sucre muscovado

 

- 2 oeufs

- 5cl de lait de coco

- 25 g de coco râpée

 

Mélangez tous les ingrédients, verser dans des ramequins et cuire 20mn à 200°C.

 

PICT0146

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 13:59
Si les Crevettes mangent de plus en plus comme nous rien n'est acquis dans ce domaine....ils oscillent encore entre l'envie de manger comme des grands et celle de se délecter de douces purées pour lesquelles il n'y a pas besoin de se fatiguer à mâcher. Le soucis c'est qu'il suffit qu'ils aient des morceaux pour rechigner à les croquer...ou alors une petite purée leur donne de folles envies de....morceaux...pas simple tout ça.
On y ajoute les jours où se qui passait à merveille la veille semble être tout à fait infâme le lendemain et les repas prennent l'allure de drôles de casse tête! Dernière surprise en date: guidée certes par le marketing mais aussi par l'envie de surprendre et faire plaisir à mes gourmets en herbe, j'achète des pâtes rigolotes et colorée...bah il n'en n'ont pas voulu....ont demandé où étaient les pâtes...et ont préféré partager mon curry panais-pois chiche!!
Heureusement dans l'ensemble ils mangent bien et si l'assiette est boudée le fromage cale les estomacs...ou alors quand je veux être sûre que tout soit avalé je leur prépare cette onctueuse purée pomme-fenouil...et là pas le temps de rechigner...pour peu qu'elle soit servie avec du jambon (un aliment magique qui fait tout passer!) c'est le pied...et bien que je n'aime pas les saveurs anisées j'avoue que je trouve cette purée plutôt sympathique.

PICT9891.JPG
Purée pomme-fenouil
- 2 fenouils
- 1 pomme Granny
- 3-4 pomme de terre selon leur grosseur
- huile d'olive

Éplucher et couper le tout, cuire 40mn à la vapeur et mixer avec un beau filet d'huile d'olive.
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Les assiettes des crevettes
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 08:42
PICT9947.JPGVoilà maintenant que j'ai découvert avec délices la bergamote, ce petit agrume exquis et très fin mais discret et assez éphémère sur les étals pour ne pas le louper. Après avoir refait quelques flans (et autres crèmes non prises en photo....si j'en retrouve elle viendront faire un tout ici) j'ai refait un stock histoire de mettre l'hiver en pot avec une douce marmelade citron-bergamote. Mon réflexe en terme de marmelades est de faire un tour chez Natalia pour prendre quelques conseils...et à cette occasion je suis tombée sur sa recette de chiboust (et apparemment je ne suis pas la seule). Voilà un mot qui peut impressionner....moi il ne m'évoquait pas grand choses, je l'avais bien lu ici ou là mais c'était tout.

J'ai donc profité des dernières bergamotes de la saison et d'une bonne nouvelle à fêter (enfin ça c'était plus l'excuse pour trinquer que pour le dessert...) pour tester de dessert gourmand...très gourmand...je dois avouer que sa hauteur m'a quelque peu impressionnée mais sa légèreté l'a aidé à se faire déguster jusqu'à la dernière miette. En parlant de miette les miennes n'étaient pas à base de sablé breton mais de biscuit roses et de noix de coco. Pour le reste je n'ai rien touché à la recette de Natalia.


PICT9946.JPG


 



Chiboust bergamote sur fond rose-coco

Pour 4 personnes :

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 10 minutes
Réfrigération : 6 heures minimum (idéalement 12h)


Pour les crèmes chiboust :
- 100g de jus de bergamote (environ 2-3 bergamotes)
- 50g de jus de citron jaune (environ 1 citron)
- le zeste finement râpé des bergamotes
- 10 cl de lait 1/2 écrémé
- 6 blancs d'oeufs
- 4 jaunes d'oeufs
- 120g de sucre blanc
- 25g de maïzena
- 8g de gélatine en feuilles (env. 4 feuilles)
- 1 pincée de sel fin

Pour les fonds sablés :
- 70g de biscuits roses
- 30g de noix de coco râpée
- 30g de beurre mou

Pour la finition :
- 20g de sucre pour caraméliser le dessus des crèmes


Ustensiles : 6 cercles de 7 cm de diamètre(cercles en inox ou en carton recouverts d'aluminium), 1 chalumeau de cuisine (ou de bricolage), du papier sulfurisé, 1 plaque à pâtisserie.




1. Chemisez les cercles avec une bande de papier sulfurisé assez large pour que celle-ci dépasse légèrement. Disposez les cercles sur une plaque à pâtisserie ou tout autre surface plane également revêtue d'une feuille de papier sulfurisé.

2. Mixez les biscuits et la noix de coco avec le beurre mou (mais pas fondu). Répartissez ce mélange au fond des cercles en une couche d'environ 3-4 mm. Tassez bien.

3. Faites tremper la gélatine dans un bol d'eau froide.

4. Dans une jatte, fouettez les jaunes d'oeufs avec 45g de sucre. Ajoutez la maïzena, le jus des bergamotes et du citron. Portez le lait à frémissement puis versez-le en filet sur la préparation, tout en fouettant. Remettez le tout dans la casserole sur feu doux, faites épaissir la crème sans cesser de la remuer pour qu'elle prenne de manière homogène. Cette crème est assez épaisse, c'est normal. Retirez du feu et ajoutez la gélatine essorée en remuant vivement la préparation. Laissez tiédir.

5. Fouettez les blancs d'oeufs en neige avec une belle pincée de sel fin. Incorporez le reste de sucre lorsqu'ils commencent à prendre. Continuez à fouetter jusqu'à ce que les blancs soient bien fermes et brillants. Mélangez délicatement les blancs en neige sucrés à la crème citron-bergamote tiédie. Répartissez ce mélange sur les fonds sablés.

6. Placez au frais au moins 6h afin que les chibousts prennent.

7. Au moment de servir, sortez la préparation du réfrigérateur, retirez délicatement cercles et papier sulfurisé. Saupoudrez le dessus de sucre et faites caraméliser au chalumeau sans trop vous attarder pour ne pas ramollir les crèmes ni "cramer" le dessus. Dégustez...


Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 16:31
A la lecture de ce billet, j'ai su immédiatement que je participerais au concours de "la meilleure recette simple de la mer parfois compliquée"....et ce pour diverses raisons.

Parmi elles l'envie de tordre le coup aux idées reçues: non le poisson n'est pas forcément cher ni compliqué à cuisiner. Cela me rappelle une voisine lorsque j'étais ado et découvrais la cuisine...elle qui pourtant faisait des coqs au vin et autre daubes elle s'étonnait du fait que je "dessale la morue moi-même" (or elle était nîmoise!) et pour elle le poisson se limitait à des carrés surgelés!

Le seul hic dans ce concours était de trouver une recette sympa à présenter car sin on aime beaucoup le poisson c'est dans ses plus simples préparations que nous le préférons: vapeur et court bouillon reviennent ainsi fréquemment.
Alors que je cherchais une idée je me suis souvenue d'une recette que j'avais noté dans le coin d'un cahier...une recette simple et qui m'intriguait: le maquereau au sel. Le principe est simple des filets de maquereau qui marinent dans du gros sel avant de griller....pour un résultat surprenant: un poisson très goûteux et moelleux, le tout en un rien de temps et un minimum d'ingrédients...quelque chose me dis qu'on n'a pas fini de manger les maquereaux ainsi!

Pour l'accompagenemnt j'ai opté pour une petite salade de radis noir relevée de wakamé.

PICT0084.JPG

Maquereaux au sel et radis marin
Pour deux personnes
- 2 maquereaux
- du gros sel
- 1/2 radis noir
- 1 petite cs d'huile de noix
- 1 petite cs de jus de citron
- sel, poivre
- 1 cs de wakamé déshydraté

Lever/ou faire lever les filets de maquereau. Inciser la peau, les poser dans un plat, côté chair en dessous et recouvrir de gros sel. Laisser reposer au frais 1h.
Pendant ce temps préparer la salade: éplucher et râper le radis, assaisonner avec l'huile, le citron, les algues, du sel et du poivre.
Rincer soigneusement les filets de poisson puis les sécher dans du papier essuie-tout.

Les cuire à la poêle entre deux feuilles de papier sulfurisé, comme ces pavés de saumon.

Servir immédiatement avec la salade.

http://profile.ak.fbcdn.net/object2/1274/90/n356663522524_5593.jpg
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 15:38
Si la plupart du temps reblochon est ici synonyme de tartiflette ce dernier se prête tout de même à d'autres préparations telle que la flamiche, ou encore des scones odorants savoureux pour accompagner la soupe. En revanche je dois admettre que c'est un fromage auquel je pense surtout en hiver, les températures plus douces laissant facilement la place à la fêta ou autre ricotta. L'appel du Reblochon Clair de Lune, qui nous invite à cuisiner ce fromage en version estivale m'est alors apparu comme un défi, une invitation gourmande au jeu à laquelle je ne pouvais résister!

Un reste detortilla de blé se trouvant à côté du reblochon dans le frigo, l'idée fut vite trouvée: des quesadilla mexico-savoyardes, aussi improbable que délicieuses et parfaites pour compléter une salade composée, ou encore pour accompagner un apéro bien frais!
PICT0082

Quesadilla mexico-savoyardes
- des tortillas de blé achetées ou préparées selon cette recette
- une fondue d'oignon rouge
- des lamelles de jambon cru
- des tranches de reblochon
- poivre du moulin

Disposer sur une demie tortilla de la fondue d'oignon, du jambon et des tranches de fromage. Plier la tortilla en deux et faire cuire environ 2 minutes de chaque côté à la poêle, le fromage doit fondre.
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 14:29
Je vous l'avais dit, les boulettes ça me plaît...et puis elles semblent dans l'air du temps au vu du Elle à table que j'ai reçu hier...alors après la version poulet je vous invite à mettre un peu d'iode à l'apéro et à tester vous aussi les boulettes de crevettes de Station Gourmande, là encore un délice...mais ce que je retiendrai encore plus c'est la sweet chili sauce qui a pris le status d'indispensable du frigo"!

PICT9950.JPG

Boulettes de crevettes
180 g de crevettes crues décortiquées
1 jaune d'oeuf
1 pincée de sel fin
2 cc de farine de riz
15 g de gingembre
Bouillon de légumes

Hachez finement au couteau les crevettes crues.
Eplucher et râpez le gingembre.
Dans un bol, mélangez le jaune d'oeuf avec la pincée de sel. Ajoutez les crevettes et le gingembre et mélangez avant d'ajouter la farine de riz.
Vous trouverez la farine de riz dans les épiceries asiatiques ou dans les magasins Bio.

Mouillez vos mains avec un peu d'eau (cette fois ce n'est plus une nouveauté) et formez les boulettes.

Faites chauffer dans un wok le bouillon de légumes. Plongez les boulettes et faites les cuire 15 minutes. Lorsqu'elles sont cuites, elles remontent à la surface.

Dégustez avec la sauce de votre choix: nuoc mam (comme pour les nems), soja, piquante aigre douce ou sweet chili comme sur la photo...pour la recette je vous laisse la trouver à sa source.


Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles