Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 15:05
Un gâteau dans lequel le côté fruité et légèrement acidulé des pommes se marrie à merveille avec la douceur des amandes. L'idée vient d'un vieux, très vieux magazine de ma maman ("100 idées" - octobre 1985!!) qui a atterri chez moi pour article sur les jumeaux et qui y est resté pour son excellent dossier gourmand sur la pomme. J'ai quelque peu modifié la recette, je vous donne donc les proportions de base et d'origine.
Les amandes doivent être concassées, j'ai choisi de le faire grossièrement ce qui a donné un résultat croquant mais on peut également les moudre plus finement pour obtenir une texture plus fondante selon les goûts et l'envie du moment.



Gâteau aux pommes râpées et amandes
- 200 g de pommes belle de boskoop (j'ai pris des Cosquer Coum, ne cherchez pas vous n'en trouverez pas et c'est bien dommage car elles sont top! Quant à la quantité j'en ai épluché plus mais des petites mains sont venues quémander par là du coup je pense avoir mis le compte.)
- 200 g de sucre roux  (j'ai mis 100g + un sachet de sucre vanillé et c'était largement suffisant à notre goût)
- 150 g d'amandes grillées et concassées
- 50 g de farine
- 2 oeufs
- cannelle (pas mis, vu que ce gâteau était destiné à être partagé et que Monsieur n'aime pas), beurre, citron,
- 3 cs de Calvados (j'en ai mis la moitié car ça me faisait mal au coeur de passer mon bon Calva ainsi et on le sentait déjà bien)

--> Éplucher et râper les pommes, les arroser de jus de citron pur qu'elles ne noircissent pas. Travailler les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et mousse. Incorporer les amandes concassées (à la moulinette selon la recette, quand je vous disais que ça date), les pommes râpées, la farine, éventuellement la cannelle et le Calvados. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement.

Verser dans un moule à manqué graissé et cuire 50mn à 180°C.

Démouler et servir avec de la crème ou des yaourts battus selon la recette - du fromage blanc à la cannelle pour moi car quand même il faut bien avouer que pomme et cannelle sont difficilement séparables et que le goût suave et réconfortant de cette dernière est plus que bienvenus en cette saison!
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 13:30
Rien d'exceptionnel ni sans les ingrédients ni dans la technique...quoi que un dessert express, léger, goûteux et à l'allure d'un grand c'est finalement pas mal non?

Ne sachant trop que faire d'un coing solitaire je l'ai cuit puis réduit en compote avec une cuillère à soupe de fromage blanc et un peu de lait. Le tout est parti au frais dans deux plats à crème brûlée.....et juste avant de servir on saupoudre de cassonade, on sort le chalumeau....et voilà:



Une croûte dorée et craquant sous laquelle se cache une "crème" au coing douce et si parfumée....à refaire avec d'autres fruits!

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 13:30
J'ai beau avoir une liste à rallonge de recettes à tester quand j'ai envie d'une douceur il m'arrive souvent de fouiller les blogs gourmands à la recherche d'une idée...et bien souvent je ne trouve rien qui corresponde à mon envie (qui a dit que j'étais pénible???) ou à mes placards...du coup je lâche l'ordinateur, file faire un inventaire express de la cuisine et me mets en oeuvre, bien souvent au pifomètre.

Cette recette en est l'exemple parfait: envie d'un moelleux léger, besoin de finir des petits suisses qui ne voulaient pas passer un jour de plus au frigo, l'appel automnal de la farine de châtaigne...tout est réunit dans ces bouchées que je n'aurais jamais pu refaire si je n'avais pas noté la recette illico pour la publier...si des fois je me pose des questions sur l'intérêt de ce petit blog parfois je le trouve bien utile!



Muffins citron-châtaigne-pralines
Pour 6 muffins
- 2 petits suisses
- 40 g de farine de châtaigne
- 80 g de farine de blé
- 60 g de sucre
- 1 cc de levure chimique
- 40 g de pralines roses concassées
- 3 gouttes d'huile essentielle de citron - ou d'extrait de citron

Préchauffer le four à 180°C.
Battre les oeufs avec le sucre puis ajouter les petits suisses et la farine mélangée à la levure. Incorporer les pralines et remplir les moules à muffins.

Le top dans ces moelleux reste je crois le dessous, humide de pralines...gourmand à souhait!!!

Et pour terminer le paquet entamé, rien de tel qu'un clafoutis!

Enfourner 20 mn.
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 07:06
Après la confiture voici un petit recyclage de compote de rhubarbe version dessert gourmand: une crème onctueuse et légère à l'agar agar. Si je me sers de ce dernier depuis un moment maintenant, il me réserve encore des surprises: tantôt trop dur tantôt trop mou les résultats sont souvent aléatoires.

Cette fois la surprise fut bonne: j'avais peur de me retrouver avec un flan façon "jelly" . Au lieu de ça  j'ai obtenu une crème un peu épaisse et douce comme une caresse...


Douce crème de rhubarbe
- 35 cl de compote de rhubarbe
- 15 cl de lait
- 1 cc rase d'agar agar

Diluer l'agar agar dans le lait. Porter à frémissement et laisser ainsi 1mn en remuant. Retirer du feu, incorporer la compote et fouetter. Verser dans des ramequins et laisser prendre au moins deux heures au frais.

D'autres recette avec de la rhubarbe?
Confiture rhubarbe-pruneaux







Confiture rhubarbe-noisettes







Fondant rhubarbe-myrtille






Fondant rhubarbe-coco






Clafoutis rhubarbe-pralines roses

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 13:53
Ça y est les dernières tiges de rhubarbe sont coupées laissant le jardin un peu nu....au repos pour l'hiver.
Comme souvent la rhubarbe a fini en compote et une fois n'est pas coutume la compote a été transformée en dessert gourmand.
Le duo moelleux gourmand et petite sauce m'ayant beaucoup plu cette été je ne pouvais que récidiver. Quant au parfum de la sauce je n'ai pas eu beaucoup d'hésitation (même si la tonka m'a quelque peu tentée): pour moi la rhubarbe évoque les confitures de mon arrière grand-mère, puis de ma grand-mère (puis de mes étagères car je ne pouvais pas ne pas en faire).
Cette confiture, alliée indispensable des galettes de sarrasin, à la couleur presque ambrée est particulière bien entendu pour les souvenirs qu'elle m'évoque mais également pour le duo acidulé-sucré qu'elle propose au palais. En effet il est coutume dans la famille d'associer rhubarbe et pruneau pour le plus grand bonheur des papilles!



Confiture rhubarbe pruneau
Pour 1 kg de rhubarbe
600 g de sucre
une vingtaine de pruneaux dénoyautés et coupés en petits dés

--> laver la rhubarbe et la couper en petits tronçons. Ajouter le sucre et laisser macérer 1/2 journée ou une nuit.
Ajouter les pruneaux, porter à ébullition et cuire 15mn.

Mettre en pots stérilisés, fermer le couvercle, retourner et laisser refroidir ainsi.

Pour une fois je ne m'y prends pas à la dernière minute et envois cette photo au concours culino-photgraphique et Nawal et Dumé: Manger des yeux ne nuit pas à la santé.


Comme je vous le disais une partie de la récolte a fini en compote pour confectionner des moelleux accompagnés, vous l'aurez compris d'une sauce aux pruneaux.



Moelleux rhubarbe, sauce aux pruneaux
Pour deux moelleux
- 100 g de compote de rhubarbe
- 1 oeuf
- 30 g de farine
- 25 g de sucre

Préchauffer le four à 200°C. Battre l'oeuf et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la compote puis la farine. Fouetter.

Verser dans deux ramequins à soufflé individuel ( ou moules à muffins ) préalablement beurrés et farinés et enfourner à 200°C pour 10-11 minutes ( moins si petit moule ). Démouler sur des petites assiettes, laisser tiédir et couvrir de la sauce aux pruneaux.


Nappage
-1/2 verre de lait
- 2 pruneaux
- 1 petite cc de Maïzena

Mixer ces trois ingrédients, faire chauffer 30 secondes au micro-onde (ou à la casserole jusqu'à épaississement), remuer, laisser tiédir et napper les moelleux.


Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 13:56
S'il y a des recettes que l'on choisi de faire il y en a d'autres qui s'imposent à vous. Ce fut le cas de ce dessert né d'une cueillette au verger, d'une autre cueillette improvisée au détour d'un chemin de campagne et de la lecture du gourmand billet d'Hélène. Comme elle le dit le crumble est un dessert classique mais sans elle je n'aurais jamais pensé à y mettre des mûres et ça aurait été franchement dommage car non seulement leur arôme suave se mêle à merveille aux autres fruits mais en plus leur couleur s'est répandue dans tout le crumble accentuant le côté douceur gourmande.

Et puisque tu as l'air de les aimer les crumbles je t'envoie une grosse part de celui-là rien que pour toi Nico!!





Merveilleux crumble d'automne
Pour un plat de de 21 cm de diamètre
- 6 poires
- 1 petit bol de mûres
- des pommes...suffisamment pour compléter et remplir le plat aux 3/4

- 100 g de farine
- 50 g d'amandes entières mixées (ou de poudre d'amandes mais ça sera plus fin, moins croquant et gouteux)
- 100 g de sucre roux
- 1 petit suisse (60g)
- 30 g de beurre

Préchauffer le four à 180°C.
Éplucher les fruits et les couper en morceaux. Les mettre dans le plat  ajouter ls mûres, mélanger.

Comme j'avais des pommes assez fermes j'ai fait précuire les fruits 15mn  avant de mettre la pâte à crumble. Si vous utiliser des pommes à cuire plus tendres (comme des boskoop, canada, golden) cette étape est facultative.

Mélanger les ingrédients de la pâte du bout des doigts pour obtenir une pâte sableuse.

Déposer la pâte à crumble sur les fruits et cuire 20mn.
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 09:45
Au départ je voulais faire une tarte juste avec les fruits et un peu de sucre mais pendant la cuisson les mirabelles ayant réduit je l'ai trouvée un peu tristounette cette tarte, pas assez garnie, je l'ai donc arrosée de crème de soja, ajouté un voile de sucre roux pour obtenir un moelleux gourmand à souhait.
Pour le côté "roots" il est donné par la farine de chataigne, les amandes entières fraîchement mixées et le sucre roux.
C'est la fin de la saison alors un conseil: filez chez votre primeur...on ne sait jamais il lui en reste peut être, sinon il ne vous reste plus qu'à revenir ici l'année prochaine.


Tarte aux mirabelles "roots"
- 130 g de farine de blé
- 50 g de farine de châtaigne
- 1 cs de sucre
- 1 petit suisse
- 1 cs d'huile de noix

- des mirabelles coupées en deux (suffisamment pour couvrir le fond de tarte)
- 100 d'amandes entières non mondées
- 3 cs de sucre roux
- 20 cl de crème de soja

--> Mélanger les ingrédients de la pâte pour obtenir une boule non collante. Laisser reposer 15mn.
Préchauffer le four à 180°C, laver et couper les mirabelles en deux.
Hacher les amandes.

Étaler le pâte et en couvrir un moule à tarte graissé. Verser la poudre d'amandes sur le fond, y déposer les mirabelles et enfourner pour 15mn.
Sortir la tartedu four, y verser la crème de soja, saupoudrer de sucre roux et enfourner 15minutes.
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 14:15
Une chose que j'aime bien en vacaces c'est regarder les cartes postales des spécialités culinaires...après tout ces dernières font autant parti du patrimoine Française que tous les monuments que l'on peu visiter. Cette année nous ne sommes pas partis mais en voyant les cartes des spécialités bretonnes je me suis apperçues que le es avais toutes faites....si ce n'est pas de l'intégaration ça!

Bon pour être tout à fait franche seul le farz à mes faveurs (et je n'ai testé que le "fourn", le farz buan est encore sur ma "to do list"). Les galettes au beurre sont sympa mais il va falloir que je m'entraine un peu car la pâte collante n'est pas facile à travailler. Quant au gâteau breton et au kouign amann ils sont un peu trop "beurrés" à mon goût (non non les bretons ne vous fachez pas) mais ils plaisent beaucoup à mon gourmand et à ceux qui passent nous voir....de plus venant de loin ils ne demandent qu'une chose: manger local...et ça tombe bien, j'aime cuisine local!!

Je n'avais fait jusque là que des gros kouign, en version familiale jusqu'à ce que je tombe au marché sur des kouign bihan (petits kouigns)...sîtot vus sîtot testés, enfin presque cr le boulanger offrait une bonne dizaine de parfums fifférents: citron, poire, framboise, chocolat etc. Je me suis pour une première tenue à la version nature (pour les prochains je prends commande, Charlotte et Seb si vous passez par là...) et ils ont beaucoup plu....pour preuve Doudou en a mangé un le midi....et en a pris le soir dans un restaurant pourtant très bon....et devinez lequel il a préféré......

Bon le mérite revient en fait à la recette, et pour ne pas me louper j'en ai pris une de vainqueur.

Pour tout ceux qui ont besoin de réconfort en ce début de semaine, pour les nostalgiques de la Bretagne et pour les sirènes qui se font un peu trop rare je vous offre des bouchées de réconfort:


Kouign bihan
Pour 9 kouign de la taille d'un moule à muffin


- 150g de farine
- 10cl d'eau tiède
- 1/2 sachet de levure
- 100g de beurre salé
- 100g de sucre


A la main: mélanger la farine et la levure de boulanger. Ajouter l’eau petit à petit, pétrir pour obtenir une boule de pâte bien homogène.
En machine à pain: verser d’abord l’eau, puis la farine et la levure. Pétrir environ 15 minutes.
Laisser lever la pâte dans un endroit assez chaud, jusqu’à ce qu’elle triple de volume, environ 1h30.


Penser à sortir le beurre pour qu’il soit à température ambiante.


Étaler le beurre en carré entre deux feuilles de papier film.
Étaler la pâte en un carré plus grand que le beurre, déposer le beurre dessus, saupoudrer de sucre et replier la pâte en ramenant chaque coin du carré vers le centre. Bien celer et mettre 10-15mn au frigo.

 

Préchauffer le four à 200°C.

Sortir la pâte, Étaler doucement en forme de long rectangle, et replier la pâte en portefeuille de façon à obtenir de nouveau un carré. Répéter l’opération encore deux fois.

 

Découper le dernier rectangle obtenu en carrés de côté légèrement supérieur au diamètre de vos moules.

Beurrer les moules et y saupoudrer 1 cc de sucre.  Replier les coins du carré au centre et déposer le tout plis vers le bas dans les moules.

 

Enfourner pour 25mn environ.

 

 

 

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 07:40
Si j'ai ma yaourtière depuis un moment et bien qu'elle tourne plusieurs fois par semaine,  je n'ai cependant pas fait beaucoup de yaourts différents: la plupart sont natures, pour les Crevettes, de temps en temps à la vanille ou au citron ou encore un petit plaisir au matcha (euh pour moi là!).
Histoire de varier un peu et de coller à l'actu voilà des yaourts aux Petits Beurres garnis d'un couvercle au chocolat...gourmandise assurée!

Aujourd'hui nous sommes à R+1 pour les profs et mes Loulous qui ont repris la garderie hier, mais pour beaucoup d'écoliers, collégiens et lycées c'est R+1...le grand jour c'est demain.

Nous sommes aussi ici à R+1 an concernant la rentrée de mes Loustics (bien que j'ai du mal à réaliser...).

Quant à moi j'en suis à R+??? Eh oui l'année prochaine les Crevettes fêteront leurs 3 bougies marquant ainsi le terme de mon congé parental et logiquement la reprise, seulement voilà si la vie de prof qui semble facile (la sécurité de l'emploi et les vacances en font rêver plus d'un) s'avère parfois très compliquée, voire même absurde. Voilà ma situation en  quelques mots: je vis en Bretagne comme vous le savez sûrement, je suis mariée et ai deux enfants...par contre j'ai un poste dans l'académie de Versailles et n'arrive pas à obtenir de mutation dans mon académie. Deux choix s'offrent donc à moi: à la rentrée prochaine je laisse enfants et maris en Bretagne et pars travailler sur Paris (avec la famille à plus de 1000km et un mari amené à faire pas mal de déplacements, c'est franchement pas simple) ou je prends un congé sans solde et deviens une housewife plutôt desperate...
Nous n'en sommes pas à l'heure du choix mais celle-ci viendra vite et de toute façon il est facile à faire pour moi...

Pourquoi vous parler de tout ça? Moi qui n'aime pas trop raconter ma vie et qui tient un blog de cuisine je m'égares un peu...je voulais juste parler de cette impasse dans laquelle je ne suis sûrement pas la seule à me trouver car ce mauvais fonctionnement de l'Education Nationale mérite à mon sens d'être connu...et puis je lance ce billet comme une bouteille à la mer car bien qu'ayant retourné le problème de multiples fois je me dit que peut être quelqu'un passera par là avec une solution à me proposer...qui sait???

En attendant je vous propose des yaourts régressifs et gourmands qui sont plus que bienvenus dans ces cas là....



Yaourts "Petit Écolier"
Pour 8 yaourts
- 1 yaourt entier
- 900ml de lait entier
- 10 petits beurres
- 200g de chocolat

Mixer le yaourt, le lait et les biscuits. Mettre en pots puis en yaourtière 6h.
Mettre au frais au moins 2h.
Faire fondre le chocolat avec un peu d'eau et verser sur les yaourts....il en restera peut être un peu mais je suis sûre que cela ne gênera personne!
Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 09:15
La fin de la saison des abricots, des parents de retour de Corse avec un beau paquet de farine de châtaigne tout cela appelait à vite faire un dessert mariant ces deux saveurs, ce qui fut fait avec un clafoutis relevé par le goût corsé...si je puis dire de la farine de châtaigne qui se combine à merveille avec l'acidité des abricots cuits, le tout acoquiné avec une pointe de gingembre confit et les papilles sont ravies!

Clafoutis châtaigne-abricots
Pour un moule rectangulaire (22x14 cm)
- 1 yaourt
- 25 cl de lait
- 70 g de sucre
- 2 oeufs
- 40 g de farine de châtaigne
- 30 g de farine de blé
- 200 g d'abricots
- 1 cc de petits dés de gingembre confit

--> Verser la farine et le sucre dans un saladier, creuser un puits et incorporer une partie du lait en remuant pour obtenir une pâte épaisse. Ajouter les œufs puis le yaourt en remuant, verser le reste du lait, ajouter le gingembre et bien mélanger.
     Répartir les abricots dans un plat à gratin, verser l'appareil et cuire 40mn à 180°C.


Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars sucrés
commenter cet article

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles