750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 08:00
   L'aubergine, on aime ou on n'aime pas...en tout cas chez nous c'est comme ça...et comme je l'adore quand Chef Damien et Lavande ont eu envie d'en manger je ne pouvas que répondre à leur appel...et ce triplement!!
 
Au menu une caponata aux parfums méditerranéen doucement mijotée mais bien fraîche qui se glisse entre des petites crêpes tièdes, toutes douces et moelleuses à l'aubergine.

Le tout dégusté avec le chutney...d'aubergine bien sûr de Mets Aventures qui donne du peps à ce millefeuille qui a enchanté mes papilles!



Il va falloir commencer par la caponata afin de lui laisser le temps de bien refroidir. Le mieux est de la faire le matin pour le soir ou la veille pour le midi. Avec ces quantités il vous en restera, elle est excellente dégustée seule, avec un oeuf mollet, une grillade...ou autrement encore mais je vous en reparlerai bientôt de ça.

Caponata
- 1 grosse aubergine
- 2 carottes
- 1 branche de céleri
- 1 oignon
- une petite boîte de tomates pelées en dés
- 1 cs d'olives noires démoyautées et copées en petts morceaux
- 1 cs de câpres
- 1 cs de persil haché
- 1 feuille de laurier
- huile d'olive
- sel, poivre
- 2 cs de vinaigre balsamique

--> Emincer loignon et couper les légumes en petits dés. Faire cuire les carottes et le celeri 5 mn à l'eau bouillante. Faire revenir l'oignon, quand il commence à dorer ajouter l'aubergine. Cuire deux minutes et ajouter le celeri et la carotte, les tomates et le reste des ingrédients.

Cuire au moins 30 mn à couvert, les légumes doivent être quasiment confits.
Laisser tiédir à température ambiante et mettre au frais.

Crêpes d'aubergine (pour 2 millefeuiles)
- 1 aubergine
- 1 oeuf
- 1 cs rase de farine de blé
- 1 cs rase de farine de pois chiche
- sel, piment de Cayenne, bicarbonate - disons une belle pincée de chaque


--> couper les aubergines en dés, les cuire 30mn à la vapeur et mixer avec le reste des ingrédients. Faire cuire 6 petites crêpes.

Montage
Pour faire un millefeuille régulier et qui se tient, il vaut mieux utiliser un cercle (ou une boîte de conserve sans les fonds, pour les adeptes du système D) mais cette étape n'est pas obligatoire. Alterner crêpes et caponata, terminer par une crêpe et décorer de fleurs de roquette (Merci Mamapasta pour l'idée) et d'origan si si ça se mange, la preuve)...pour l'oeil et les papilles car elles apportent une touche de piquant pour l'une et des saveurs de guarigue pour l'autre qui s'accordent à merveille au tout.

Chutney d'aubergine de Mets Aventures
Pour 4 pots
Durée : 30 mn de préparation ; 1h de cuisson
Coût : pas cher

500 g d'aubergines
2 pommes
250 g d'oignons
60 g de raisins secs

2 càc de gingembre en poudre
1 càc de cardamome en poudre
1 pincée de piments en poudre
400 ml de vinaigre de vin blanc
450 g de sucre

 

Nettoyer et éplucher les aubergines et les couper en petits cubes. Éplucher les oignons et les émince finement. Éplucher les pommes et  les couper en petits dés.
Dans une grande casserole, mettre les aubergines, les pommes, les oignons, les épices, les raisins secs, le vinaigre et le sucre. Bien mélanger et commencer la cuisson d'abord à feu normal, jusqu'à ce que fruits et légumes rendent leur eau. Puis baisser le feu et poursuivre la cuisson jusqu'à absorption complète du liquide.
Mettre en pots (préalablement ébouillantés), les fermer et les retourner sur le couvercle jusqu'à refroidissement.

 

C'est un chutney que j'ai fait il y a un moment déjà et qui se conserve vraiment très bien au frigo une fois ouvert.

 


Partager cet article
Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 08:19
Si j'avais tendance à me promener un peu le nez en l'air en regardant le paysage dans son ensemble et en rêvassant quelque peu, plus ça va plus je me promène en scrutant le sol à la recherche de plantes comestibles vues ici ou .

Il y a deux semaines, alors que l'on rentraient de la plage avec deux Crevettes ravis d'avoir barboté il m'a semblait voir de la criste marine...enfin j'ai vu une plante qui m'a rappelé ce billet de Lilo, chez qui je vais faire un tour de temps en temps en attendant de m'offrir le meilleur livre de cuisine de l'année.



  De retour à la maison je cherche des tas d'info sur cette fameuse   plante pour apprendre que j'e n'en ramasserai pas de si tôt...en même temps vu la quantité des plantes que j'avais vu ça ne pouvait pas être de la criste marine....toujours est-il que mes recherches m'ont emmenée chez Sauvagement bon qui nous a récemment présenté l'obione, voisine de la salicorne que je comptais justement aller ramasser.


 Histoire de les déguster dans leur contexte j'en ai fait une salade accompagnant un tartare de St Jacques achetées en fin de saison et congelées en attendant leur dégustation.




Tartare de St Jacques et salade marine
Pour deux personnes

- 4 St Jacques
- quelques gouttes de jus de citron
- un trait d'huile de noisette
- du poivre du moulin, de la fleur de sel.

Un quart d'heure avant de passer à table, couper les St Jacques en petits dés, assaisonnez avec le citron et l'huile. Laisser au frais. Au dernier moment, ajouter quelqtes grains de sel et un ou deux tours de poivre du moulin.

C'est hyper simple et rapide, mais très efficace!!

Pour la salade, bien laver la salicorne et l'obione et les faire cuire séparément 5 mn à l'eau bouillante non salée (les plantes l'étant déjà assez).

Assaisonner avec un peu de jus de citron, de poivre et un trait d'huile d'olive.


Avec un tel départ il aurait été domage de ne pas rester dans le ton, nous avons donc continué notre repas avec une recette qui me faisait de l'oeil depuis longtemps et qui nous a aidé à finir nos laitues.


Trio de St Jacques sur crème de laitue froide.

Je vous laisse aller prendre la recette à sa source, la seule petite modification que j'ai faite (hormis l'ajout de ciboulette) fut de parsemer une noix de graines de pavot et une autre de citron séché d'Iran réduit en poudre...une jolie découverte se mariant à merveille aux produits de la mer.


Histoire de terminer le repas en beauté nous avons dégusté une charlotte aux baies des voisins, une recette chipée justement chez une autre voisine gourmande, avec une version framboises-cassis pour nous.....je n'ai pas pris de photo mais vous renvoie ici.
Partager cet article
Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 08:02
Jusque ici côté jardin on n'a pas été très chanceux....bon il faut dire que faire pousser deux Crevettes laisse peu de temps pour le potager!! Cette année on a eu le temps de s'y mettre un peu plus sérieusement....du coup la roquette ne s'est pas contentée de nous narguer avec de belles pousses qui disparaissent elle a été généreuse et commence là à fleurir, les haricots sont en fleur et les salades on été magnifiques....seulement voilà on a beau en manger pas mal on s'est fait un peu dépasser.

Ça a du coup été l'occasion pour moi de tester la salade cuite.
Ici une laitue cuite à l'eau, bien égouttée puis revenue avec un reste de poivrons marinés et un peu de tamarin (j'étais sur le point de l'oublier celui-là....)


Laitue aux poivrons
Par personne
- une laitue
- une belle cs de poivrons marinés*
- une cc de pâte de tamarin
- sel, poivre, piment

Faire cuire la laitue 5mn à l'eau bouillante salée. Bien l'égoutter. Mélanger le tamarin à une cs d'eau chaude.
Faire revenir les poivrons dans une poêle bien chaude, ajouter le tamarin puis la laitue. Assaisonner et cuire 10mn à feu moyen.

* Pour les poivrons marinés: Placer les poivrons à four chaud jusqu'à ce que la peau cloque. Les faire refroidir dans un plastique puis les peler. Les couper en lanière et les mettre dans un plat avec des gousses d'ail hachées et des herbes, du thym ou encore de l'origan. Saler et couvrir d'huile. Laisser mariner au moins 1/2 journée avant de déguster.



Partager cet article
Repost0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 14:02
Voilà une recette pour Chef Damien qui a des envies de poisson.


Je me suis vu attribuer il y a deux semaines le titre de "Miss Sardine" (ah c'est malin ça....)...pas très glamour certes, mais si certaines pourraient avoir des regrets moi pas du tout au contraire j'assume...la preuve...et puis maintenant que je sais enlever l'arête centrale, lever les filets croyez-moi je me fais plaisir!!

Cette recette est inspirée d'une fiche cuisine relevée dans un magazine il y a très longtemps...à la base les sardines sont farcies avec des épinards et de la crème....c'est l'été j'ai eu envie de blettes et de tomates...

Je vous donne la recette pour deux personnes mais je vous conseil d'acheter une sardine de plus histoire de vous faire un p'tit plaisir: préparez ce plat pour le soir et pour votre repas du midi c'est tout simple: levez les filets de la sardine supplémentaire, faites griller du pain, frottez-le d'ail puis y coucher la sardine. Arrosez-la de jus de citron, d'un filet d'huile d'olive puis y ajouter une pincée de sel et un tour de moulin à poivre....avec une bonne salade voilà un déjeuner extra!!!

Mais revenons à nos sardines farcies....

Pour deux personnes
- 6 sardines
- les feuilles d'une demie botte de blettes
- 1 échalote
- 1 gousse d'ail
- sel, poivre
-  1/2 cc de cumin, 1/2 cc de paprika, une pincée de piment de Cayenne
- 2 branches de thym.

--> Rincer les sardines puis les essuyer.
Laver les feuilles de blettes et les cuire 15mn à la vapeur.
Pendant ce temps, préparer les sardines: leur ôter la tête puis glisser le couteau le long de l'arête pour les 'ouvrir. Bien aplatir et retirer l'arête en la prenant par son milieu, c'est plus facile ainsi.

Égoutter les blettes (en les pressant entre les mains si besoin). Faire revenir l'échalote et l'ail hachées dans un peu d'huile d'olive, ajouter les blettes puis la sauce tomate. Assaisonner, mettre les épices puis les feuilles de  thym. Cuire 10mn.

Farcir les sardines: les étaler, mettre une petite cs de farce au milieu, les rouler et les faire tenir avec un cure-dent.

Cuire 10mn à 200°C.

Histoire de rester dans l'esprit du sud on peut les servie avec du riz au pesto et un peu de roquette...



Partager cet article
Repost0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 10:58
Oui oui, du potimarron même...car quand on est courgeophile on s'arrange pour que ces dernières soient de saison toute l'année!!!

Comment on fait? C'est simple, on se met aux conserves, on congèle et quand l'envie pointe son nez il n'y a plus qu'à se servir. C'est ainsi qu'en ce moment je me régale de tartines de pâté de potiron, qui n'est qu'une variante du pâté de carottes de Mamapasta que j'aime également beaucoup.


Pâté de potiron
Pour 4 bocaux de 200 grammes,
400g de potiron
2 oignons moyens
2 gousses d'ail
jus d'1/2 citron
3 c à soupe d'huile + pour la poêle
10 cl d'eau
2 c à soupe de vinaigre de cidre
1 c à soupe bombée de fécule  de maïs
1 bonne poignée de ciboulette
3 grosses c à soupe de levure maltée
thym, sel , poivre
35 grammes de pain sec


1. éplucher et râper l potiron, hacher les oignons , écraser l'ail, émietter le thym et faire cuire le tout à feu très doux avec un peu d'huile jusqu'à ce que cela soit tendre et que l'eau du potiron se soit évaporée.
2. hacher les herbes, mélanger tous les ingrédients non utilisés dans 1
3. mixer 1 + 2 plus ou moins finement selon le résultat voulu ( avec ou sans morceaux)
Remplir 4 bocaux de 200 grammes, les fermer puis les placer dans un récipient recouverts d'eau froide. faire bouillir le tout 30 minutes, en faisant attention à ce que les bocaux ne s'entrechoquent pas. Laisser refroidir dans l'eau
4. conserver au frais avant consommation


Pour le potimarron j'ai  simplement cuit et congelé des parts du dernier de la saison qui était assez gros. Dernièrement j'en ai ressorti une tranche pour une tarte à la fois printanière et automnale, mariant courge et fanes....


Pour la recette c'est comme cette tarte avec des fanes de radis et de chou rave à la place des fanes de betterave.
Partager cet article
Repost0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 08:35
Ca y est le soleil fait du tourisme en Bretagne, les tongs sont de sortie, bref il fait beau il fait chaud et dans ces cas là je n'ai qu'une envie: manger froid....ah oui et aussi manger avec les doigts...et là la formule idéale est l'apéro à rallonge, on se détend on discute, on grignote....le pied!

Bien que j'ai quelques trucs qui reviennent souvent tels que les bâtonnets de légumes et divers dips ces apéros sont aussi l'occasion d'expérimenter des nouveautés....les dernières en dates furent des mini tatins aux échalotes nouvelles - une vraie merveille, je pensais que ça serait juste sympa mais ces bouchées étaient vraiment extra- des muffins courgette-piment d'Espelette - une dédicace spéciale à Caro et Olivier qui m'ont rapporté une superbe guirlande de piments séchés à laquelle je n'osait pas toucher tellement c'est joli, et j'avoue que je ne savais pas quoi en faire mais maintenant que je l'ai entamée je sens que je vais en mettre de partout, et enfin des bouchées toutes fraîches au poivron à la fêta et à l'origan.

On commence par le plus simple:
Roulés poivron-fêta
- poivrons rouges
- dés de fêta
- olives noires
- feuilles d'origan, ou de basilic
Il suffit là de peler des poivron rouges (les mettre à four très chaud en les retournant une fois jusqu'à ce que la peau commence à noircir légèrement, les sortie du four et les laisser refroidir dans un sac plastique fermé. La peau viendra ensuite toute seule), les épépiner et les couper en lanières. Enrouler ces dernières autour d'un carré de fêta, décorer avec une olive noire et une feuille d'origan frais.

Viennent ensuite les muffins qui nous ont fait découvrir le piment d'Espelette séché, je tiens à vous prévenir, ça pique. Je sais ça semble évident c'est du piment....c'est juste que je trouvais le piment d'Espelette en poudre relativement doux, contrairement aux piments entiers.


Mini muffins courgette-piment d'Espelette
pour une vingtaine de muffins
- 60 g de farine
-1/2 cc de levure chimique
- 65 ml de lait
- 1 oeuf
- 1 petite courgette râpée
- sel, poivre, 1 piment d'Espelette coupé en petits dés

Mélanger tous les ingrédients, mettre dans les empreintes à mini muffins et cuite 10-15mn à 180C.


Mini tatins d'échalote nouvelle
pour une petite dizaine de mini tatins
- une botte d'échalotes nouvelles
- 1 cc de miel
- 1 cs de sauce soja
- une pincée de cumin, poivre
- 100 g de farine bise
- 1 cs d'huile d'olive
- sel

Préparer la pâte en mélangeant farine sel et huile. Sabler puis incorporer suffisamment d'eau pour former une boule.
Enlever le vert des échalottes (il pourra être utilisé en salade, pour parfumer une viande ou encore en pesto), les peler et les couper en grosses rondelles.
Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Quand elles commencent à colorer, ajouter le miel et la sauce soja puis baisser le feu au minimum, couvrir et laisser cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres (environ 10mn). Ajouter une pincée de cumin et du poivre du moulin.

Étaler la pâte, découper des ronds à peine supérieurs à la taille des moules. Disposer les échalotes dans le fond des moules,  recouvrir avec la pâte et cuire 10-15mn à 180°C.


Partager cet article
Repost0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 08:33
Je tiens à prévenir tout de suis les experts en cuisine thaïe, cette salade n'en a qu'un air....un faux air peut être même. Celui-ci vient en fait de la mélisse.
Cette plante aromatique a un fort parfum de citronnelle, et moi côté cuisine la citronnelle me transporte directement en Thaïlande...je dis bien côté cuisine car sinon ce parfum a plutôt tendance à m'évoquer l'anti- moustique...
Si je vous dit que c'est de la mélisse de Lannilis (eh oui on n'y trouve pas que de la rhubarbe) vous comprendrez que je ne pouvais que la marier à du poisson.....


Effilochée de raie en salade sur un air thaïe
Pour deux personnes

- 1 aile de raie
- 4 belles feuilles de laitue coupées en lanières
- 1/4 de concombre, 1 carotte, 1/4 de poivron rouge en lamelles
- 6-7 feuilles de mélisse ciselées
- Sauce: 1/4 cc de purée de piment, 1 cs de nuoc mam, 2 cs d'eau, 1 cc d'huile de sésame, 1 pincée de sucre
- noix de cajou concassées (ou cacahuetes mais j'aime moins....)

Préparer la sauce, y ajouter la mélisse et laisser reposer environ 1/2 heure. Cuire l'aile de raie au court-bouillon, la peler et l'effilocher à chaud puis laisser tiédir.
Préparer les légumes, les mélanger à la salade, ajouter la raie et la sauce puis les noix de cajou (ou des cacahuètes)
Partager cet article
Repost0
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 15:31
Eh oui, c'est bien joli d'acheter une botte de betteraves pour ses fanes mais il faut ensuite s'attaquer à la racine. En général les betteraves je les achète cuites et les seules fois où des crues se sont glissées dans notre panier bio je les ai simplement râpées. Cette fois j'avais envie de changer et après un tour des recettes à base de betterave crue j'ai décidé de la faire rôtir...et j'ai franchement bien fait!

J'ai en effet beau aimer la betterave je trouve sa texture légèrement écoeurant, hors ainsi préparée elle reste ferme tout en étant bien moelleuse, un pur régal!!!  Je l'ai mariée ici à de l'avocat lui, bien fondant et des graines toutes croquantes...un trio simple mais efficace qui est en passe de devenir un classique de mon assiette!

Salade betterave rôtie-avocat
Pour deux personnes
- deux betteraves crues
- un avocat
- huile d'olive, vinaigre balsamique
- fleur de sel au cumin, poivre, graines variées (ici un mélange de tournesol et courge)

--> Éplucher les betteraves et les couper en quartiers. Les déposer dans un petit plat à four et arroser avec une cuillère à soupe d'huile d'olive et une demie cuillère à soupe de vinaigre balsamique. Faire cuire 20 mn à 200°C en remuant 3-4 fois. Laisser tiédir.

Peler et couper l'avocat, le mélanger à la betterave et son jus de cuisson, parsemer de graines, assaisonner...et déguster!
Partager cet article
Repost0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 13:44
Il semble que les fanes soient à la mode et à l'honneur en ce moment, et ça tombe bien car le vert j'aime ça et le recyclage me plaît beaucoup. Jusque là je ne connaissais que les fanes de radis qui finissent toujours en soupe, et le vert de blettes...quand aux autres ce n'est pas que je les jette mais c'est surtout que je ne les ai jamais trop rencontrées...jusqu'à samedi.

En faisant le marché, outre ma charmante voisine gourmande, j'ai rencontré une botte de betteraves avec leurs fanes....."chouette une nouveauté à tester" fut ma première pensée....mais j'ai quand même eu un dout...en l'achetant je demande si les fanes se mangent "non, beaucoup de fanes se mangent mais pas celles de betterave"...zut, tant pis j'ai la botte en main, je la range dans le panier et pour la suite on verra.

Une fois à la maison j'ai un peu du mal à me résoudre à jeter ces fanes sans y goûter...mais je ne veux pas être malade non plus, qu'à cela ne tienne je file à la recherche d'infos sur le net.
J'apprends finalement que non seulement la fane de betterave est tout à fait consommable mais qu'en plus elle est pleine de bonnes choses, riche en vitamines, minéraux et antioxydants telle que la lutéïne, pour n'en citer qu'un? Pourquoi celui-là, car "un apport régulier de lutéine et de est associé à un risque plus faible de dégénérescence maculaire et de cataracte, deux maladies de l’oeil." (src: Passerport santé) et je me sens concernée....par ces maladies.

Cette fois ça y est je sais que je peux les manger, reste à trouver une idée....c'est chez Clea que je file car je me souviens qu'elle avait publié une recette de tarte dont l'idée me plaisait bien.


Tartelettes aux fanes de betterave, fêta, amandes
Pour deux belles tartelettes (moules à crème brûlée)
- 70 g de farine complète
- 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olive
- sel, eau

- les fanes d'une botte de betteraves
- crème de soja
- 1 cs d'amandes grossièrement concassées
- fêta, sel, poivre

Faire la pâte et laisser reposer 20mn.
Pendant ce temps, cuire les fanes 15mn à la vapeur, bien les égoutter.
Étaler la pâte et en garnir les moules, déposer les fanes, y mettre un peu de crème de soja, assaisonner, déposer quelques dés de fêta et les amandes. Cuire 15-20mn à 180°C.

Eh bien franchement ça aurait été dommage de jeter cette douce verdure...quand à cette tarte à la crème de soja et à la fêta à la fois fondante et croustillante grâce aux amandes c'est un pur délice!
Bon maintenant il faut que je trouve des idées pour les betteraves...mais ça c'est une autre histoire...
Partager cet article
Repost0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 08:05
Après le dessert égoïste, voici le plat égoïste, cette fois c'est de la faute de Minouchka qui invite le sucré dans nos assiettes salées....et comme je suis la seule à aimer cette association ici j'ai profité d'un déjeuner solo pour inviter, comme l'a choisi Hélène, la mangue dans mon assiette.



J'aime beaucoup la mangue, que ce soit en sucré bien sûr mais aussi en salé, notamment avec du poisson. Ayant un reste de crevettes au frigo ce sont avec elles que j'ai choisi d la marier.

Quant au tamarin cela faisait un moment que ça m'intriguait, d'autant que je tombais souvent sur de chouettes recettes indiennes l'utilisant...j'ai donc sauté le pas et me suis équipée de cette pâte marron peu ragoûtant mais très bonne...le hic c'est que maintenant je ne sais pas trop quoi en faire....si vous avez des idées...



Crevettes à la mangue et au tamarin
Pour deux personnes (bah oui c'est bon, autant en faire pour deux fois)
- 400 g de crevettes décortiquées
- 1/2 mangue coupée en dés
- 1 échalote émincée
- 1 cc de pâte de tamarin
- 1 cs d'eau chaude
- 1 cs de sauce soja
- purée de piment
- noix de coco en poudre

--> Diluer le tamarin dans l'eau chaude. Faire revenir l'échalote, quand elle commence à dorer y ajouter les dés de mangue, le tamarin, les crevettes et la sauce soja. Laisser cuire 3mn puis ajouter le piment (quantité au goût), remuer, parsemer de noix de coco et servir.
Partager cet article
Repost0

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles