750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 19:02
Dotée de deux mains gauches et d'une tête de linotte je peux affirmer sans hésitation ni fausse modestie que je suis la reine des boulettes...en revanche les boulettes qui se mangent m'étaient assez peu familières: pas une habitude culinaire familiale....et puis il faut dire que les classiques boulettes de boeuf ne m'attirent pas franchement.

Bref, point de boulettes dans nos assiettes jusqu'au jour où ma quête d'idées pour un apéro asiatique m'a menée chez Véro qui nous présentait les boulettes de Rasa Malaysia. Connaissant et aimant beaucoup ce que font ces deux bloggueuses gourmandes je n'ai pas hésité une seconde mais j'avais, je l'avoue une petite appréhension: pour moi les boulettes étaient toujours un truc assez sec...et si vous avez la même image je n'ai qu'une chose à dire: foncez vous aussi les yeux fermés car celles là sont merveilleusement tendres...assez ludiques et rapides à faire...bref à tester absolument.

Côté recette j'ai fait une version sans chapelure....tout simplement parce que c'est ce qu'il arrive quand une tête de linotte cuisine. Pour la sauce j'ai utilisé de la teriyaki toute prête, épaissie avec un peu de Maïzena.

Si l'ensemble nous a beaucoup plu j'ai tout de même eu envie de changement pour les suivantes. Je les ai donc refaites mais cette fois accompagnées d'une sauce au camembert ("oh ça sent" a dit une de mes Crevettes en entrant dans la cuisine) et d'une sauce piquante aigre douce...oui je sais rien à vois ces deux saveurs mais ainsi sont les goûts ici.

Boulettes de poulet

- 2 escalopes de poulet
-  2 échalotes
- 1 càs de farine
- 1 càs de maïzena
- 1 oeuf
- 1/2 càc de sel

Mixer tous les ingrédients, former des boulettes avec les mains humides pour ne pas que ça colle (ça peu paraître évident mais ce fut un découverte pour moi).
Pocher ces boulettes dans une eau bouillante parfumée avec 2cm de gingembre râpé
 Sortir les boulettes lorsqu'elles remontent à la surface.
Au moment de servie, les faire dorer dans un peu d'huile d'olive puis accompagner de la sauce de votre choix.

PICT0025

Sauce au camembert
- 1/4 de camembert
- 10 cl de crème liquide
- 1 cs de lait
- 1 cc de Maïzena

Enlever la croûte de camembert, la mélanger à la crème, faire fondre à feu moyen et mixer. Diluer la maïzena dans le lait et incorporer à la crème, faire épaissir en remuant.

PICT0031
Sauce piquant aigre douce
- 1 cs de sucre roux
- 1 cs de sauce soja
- 1 verre de purée de tomate
- 1 cc de purée de piment
- 1/2 cc de gingembre râpé

Faire caraméliser le sucre dans une casserole, ajouter la sauce soja puis la tomate et le gingembre. Cuire 2 mn, retirer du feu et incorporer le piment. Se déguste tiède ou froide.


Edit: les mêmes boulettes et leurs petites sauce éape par étape, le tout en photo...c'est par ici que ça se passe!!
Partager cet article
Repost0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 15:03
Bon, je ne suis pas sûre que l'on mange cela au Mexique mais disons que beaucoup des ingrédients de ce repas ont fait voyager nos papilles et ont ensoleillé notre table, ce qui n'est pas négligeable, surtout en ce moment!!

La recette du saumon vient de "La cuisine pimentée" dont je vous avais déjà parlé avec ces crêpes. La sauce très parfumée et piquant juste comme il faut nous a beaucoup plu et reviendra certainement à notre table de façon régulière!

PICT9986

Saumon en sauce crémeuse à la Tequila
pour 4 personnes
- 4 filets de saumon
- 3 piments verts frais
- 1 oignon haché
- 15 cl de fumet de poisson
- le jus et zeste râpé d'un citron vert
- 12 cl de crème fraîche
- 2 cs de Tequila
- sel, poivre blanc

Griller les piments à la poêle ou au four, les enfermer dans un sac plastique le temps qu'ils refroidissent .
Chauffer 1 cs d'huile d'olive dans une casserole, y faire revenir l'oignon 3-4mn puis verser le fumet de poisson ainsi que le jus et le zeste du citron. Cuire 10 mn, le bouillon doit commencer à réduire. Pendant ce temps peler, épépiner puis couper les piments en lanières.
Incorporer la crème fraîche au bouillon puis les piments. Cuire 3-4 mn à feu doux. Assaisonner de sel et poivre blanc, ajouter la tequila et laisser à feu très doux le temps de cuire le poisson.

Cuire le poisson au four- à la vapeur- au grill....comme vous le souhaitez...mais si vous voulez un filet de saumon grillé à l'extérieur mais qui garde un moelleux incroyable tout en évitant les odeurs et réduisant la vaisselle à une simple formalité (ce qui est quand même appréciable) je ne peux que vous conseiller de le cuire "à la Patrick" - et ce n'est pas Véro qui va vous dire le contraire!!!

Servir le poisson nappé de généreuses cuillerées de sauce.

Côté accompagnement je suis restée dans l'esprit avec une salade avocat-cactus. Ce dernier apporte plus du folklore qu'un' réelle saveur car celle-ci a quelque peu disparu dans le vinaigre de conserve....mais la texture et le duo avec l'avocat sont très sympa.

PICT9990
Salade avocat-cactus
Pour 4 personnes
- 3 petits avocats,
- 4 cs de lamelles de cactus
- le jus d'1/2 citron vert
- sel, poivre, ail en poudre
- 1 trait d'huile d'olive

Couper l'avocat en deux, ôter le noyau en y plantant la lame du couteau et tournant légèrement. Entailler la chaire en dés dans la peau puis la retirer avec une cuillère à soupe.
Rincer les lamelles de cactus, les incorporer à l'avocat et assaisonner.

Pour apporter une touche de douceur j'ai fait une petit salsa de mangue corsée d'une échalote et relevée de purée de piment...un vrai bonheur!

PICT9979

Salsa de mangue
- 1 mangue
- 1 petite échalote
- 1 cc (plus ou moins selon les goûts et la résistance au feu) de pâte de piment
- le jus et zeste d1/2 citron vert

Couper la mangue en petits dés, hacher l'échalote finement, incorporer le reste des ingrédients.....et mélanger.

Difficile d'aller au Mexique sans goûter à un grand classique:

PICT9976

Purée de haricots rouges
- 2 petites boîtes - ou une grosse - de haricots rouges
- 2 gousses d'ail
- 1 oignon rouge
- 1/2 cc de cumin en poudre
- 1/2 cc de paprika
- 1 cc de thym séché
- une poignée d'emmenthal râpé

Hacher l'ail et l'oignon, les faire revenir dans un peu d'huile d'olive, ils doivent être tendres mais translucides, pas dorés.
Égoutter les haricots en gardant 3-4 cs de jus, réserver 3 cs de haricots et mixer le reste en purée. Ajouter cette dernière à l'oignon avec  le jus. Cuire 3-4mn en remuant. Ajouter les épices et saler au goût, incorporer le fromage et les haricots entiers, chauffer 2-3mn à feu doux.

Enfin...mais là je n'ai pas de photo quelques tortillas et un peu de riz pour les plus gros appétits viendront compléter ce plat.

Tortillas  de blé
Pour 8 belles tortillas:
compter 150g de farine, un peu de sel et suffisamment de liquide (traditionnellement de l'eau mais je les aime beaucoup au lait ribot qui les rend bien moelleuses) pour obtenir une boule de pâte.
Laisser reposer 20mn, diviser en 8 parts et rouler en galettes puis les cuire sur une poêle très chaude. Retourner quand elles commencent à cloquer puis prolonger la cuisson d'1-2mn.

Pour les conserver moelleuses jusqu'au moment de les servie il est préférable de les envelopper dans un linge humide puis de les mettre dans un sac plastique fermé. Il ne restera qu'à les réchauffer.
Partager cet article
Repost0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 15:08
SI je dis presque c'est parce la pastilla, cette tourte d'origine marocaine faite avec des feuilles de brick est à la base composée de pigeon...dur dur à trouver chez nous si ce n'est en ville (où certains ont d'ailleurs un destin parfois assez cruel)...ce dernier s'est donc vu remplacé ici par du poulet.
L'autre spécificité de la pastilla est la quantité non négligeable de sucre et de cannelle qu'elle contient- rappelons que c'est un met salé- tant dans la farce que pour sa décoration. Si le sucré salé me plaît beaucoup et que la cannelle est une épice à laquelle j'ai du mal à résister j'ai eu un peu peur de me retrouver seule à la manger cette pastilla...du coup j'ai mis un tout petit peu de chaque...pour un résultat bien loin de l'originale mais qui à plu à tous ici...Crevettes y compris!

Côté recettes il y en a tellement sur le net qu'il est difficile de faire son choix...le mien s'est arrêté il y a quelques mois sur la recette de Josée Di Stasio...oui je sais on s'éloigne encore du Maroc- car j'avais une cuisse de dinde à utiliser et c'est ce qu'elle propose. Comme elle nous avait plu c'est cette base que j'ai repris, avec cette fois du poulet...et un peu plus d'épices...

PICT9900
Presque Pastilla au poulet

    * Poulet et bouillon (si désiré, à faire la veille):
          - 4 cuisses de poulet
          -  2 à 3 oignon moyen râpés
          -  1 c. à soupe de gingembre râpé
          -  Sel et poivre
    * Pastilla:
          -  1/4 c.c cannelle moulue
          -  1 grosse c. à soupe de sucre
          -  1 dosette de safran
          - 1 cc de cumin, 1 cc de paprika
          - 1 botte de coriandre fraîche sans les queues, hachée
          - 1 botte de persil plat sans les queues, haché
          - 3 oeufs
          - 1/4 tasse de beurre
          - 1 tasse d’amandes entières torréfiées (au four ou à la poêle) et hachées grossièrement
          - 8 feuilles de pâte à brick
           
          - Environ 4 cs de beurre fondu et/ou d’huile d’olive



Poulet et bouillon

Dans une grande casserole, déposer les morceaux de poulet assaisonnés, les oignons et le gingembre. Couvrir d'eau et faire mijoter à feu doux et à couvert, de 1h15 à 1h30 ou jusqu’à ce que la viande se détache facilement des os. Retirer les morceaux de poulet, les laisser tiédir, les désosser et  couper la chair en dés. Si vous faites ces étapes la veille, réserver le bouillon et la viande au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Pastilla

Dans une casserole, porter à ébullition 1,5 litre (6 tasses) de bouillon de cuisson réservé, avec la cannelle, le sucre et le safran. Ajouter les herbes et faire réduire de moitié pour obtenir environ 750 ml (3 tasses).

Fouetter les oeufs, les incorporer dans le jus de cuisson. Ajouter le beurre et mélanger en laissant cuire environ 5 minutes. Retirer du feu et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180 °C (375 °F). Beurrer un moule à manquer de 20 ou 23 cm  de diamètre.

À l’aide d’un pinceau, badigeonner les feuilles de brick de beurre. Déposer 4 feuilles dans le moule, en les faisant se chevaucher et en prenant soin de laisser dépasser la pâte d’environ 8 cm (3 po) à l’extérieur du moule. Au besoin, découper l’excédent. Déposer une autre feuille au centre du moule.



Déposer les dés de dinde sur la pâte, verser la préparation aux oeufs et parsemer d’amandes. Couvrir de 3 feuilles de brick en les faisant se chevaucher et en rentrant les bords dans le moue. Les beurrer puis enfourner 20mn.
Servir accompagné d’une salade ...
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 07:42
P1010189Un petit billet-rétrospective sur les fêtes gourmandes qui viennent se dérouler avec des coup de coeurs et des déceptions que je viens partager histoire pourquoi pas de vous donner des envies et des idées afin de prolonger un peu les fêtes....

J'ai pioché la plupart des idées sur les blogs gourmands et n'ai pas tout pris en photo...en voici donc un petit échantillon.

Cette année les réveillons se sont composés de plein de bouchées, sucrées et salées pour le plaisir de mélanger les saveurs et les textures, de piocher un peu par ici, un peu par là....ayant goûté à tout je vous propose de prendre votre cuillère et de vous servir:
 



P1010188
- des cornets de bricks à la crème de saumon vus chez Torchons et Serviettes
J'adore les cornets, je l'ai ai découverts l'année dernière et ne m'en lasse pas....on a par contre trouvé cette garniture trop salée...une rillette de saumon ou un duo fromage frais-saumon comme Amuse Bouche passent mieux.

P1010184
- des verrines asperges vertes-crevettes trouvées chez Mamina
Le duo fromage blanc-asperges était assez décevant...à refaire avec une béchamel je pense

- des verrines patates douces-chips de canard
le tout bien relevé de muscade...un vrai régal!

- des verrines rillette de saumon au gingembre-mousse guacamole
Les rillettes se trouvent par ici, j'ai ai juste ajouté une belle pointe de gingembre en poudre.
Pour le guacamole il suffit de mixer deux avocats bien mûrs avec une petite cuillère à soupe de jus de citron, 1/2 cs de cumin, 1/2 cs de paprika, du sel et du Tabasco au goût puis d'y incorporer délicatement de la crème fouettée...environ 2 belles cuillères à soupe.
Dresser les verrines en déposant des rillettes puis la mousse, à la cuillère ou avec une poche à douille.

Un grand classique mais on ne s'en lasse pas!


Voilà pour ce qui a été pris en photo...le reste est passé au travers...je vous donne par contre rendez-vous très vite pour quelques douceurs...

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 21:38
Comme promis un petit accompagnement pour votre courge farcie...bon je préviens ceux qui en ont marre de la courge, il va falloir attendre un peu pour changer de menu car ici elle est un peu partout, la preuve ces roulés de poulet au coeur doux et onctueux de beurre de coing et potiron.

Pour la recette de ce dernier, si vous l'avez loupée filez vite chez Garance. Quant au poulet, il suffit de couper l'escalope en deux la la largeur, de l'aplatir au rouleau entre deux feuilles de papier film, d'étaler le "beure" puis de rouler et ficeler comme un rôti. On met ensuite escalopes dans un plat à gratin, on verse un bon filet d'huile d'olive, sel, poivre et hop au four 15 mn à 200°C...un vrai régal!!!

PICT9678

Bon, ce n'est pas le tout mais j'ai des valises à boucler commencer alors je file vite de là!
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 15:11
Je vous propose de terminer cette saga butternut avec mon gros coup de coeur de cette année: le crumble indien d'Annélénor. Là encore rien de plus simple: on prend de la courge rôtie avec éventuellement quelques champignons cuits à l'étouffée (ce que j'ai fait puisqu'il ne e restait plus assez de courge), on met le tout dans un plat et on verse dessus la pâte à crumble à base de kiri et de cajou....un délice!!

PICT9687.JPG
Je vous donne la recette de la pâte à crumble pour 6 personnes....côté légumes je n'ai pas pesé...le tout est de remplir le plat!!

Pâte à crumble kiri-cajou
150 g de noix de cajou
6 portions de Kiri
30 g de beurre mou
5 cuillères à soupe de farine


Réduire les noix de cajou en poudre, les mélanger à la farine avec un peu de sel et le paprika. Incorporer le Kiri et le beurre et mélanger pour obtenir une pâte granuleuse.

Disposer les légumes dans un plat à gratin, recouvrir de pâte et cuire une vingtaine de minutes à 200°C.
Partager cet article
Repost0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 07:45
Je vous préviens, aussi délicieuse que cette trilogie soit elle est vraiment toute simple! Pour notre deuxième opus je vous propose une version froide si vous aussi avec la chance de vivre au soleil...ou une version chaude franchement bienvenue en ce moment!



Salade-ou pas courge-fêta-pois chiche
- de la courge rôtie avec les gousses d'ail sorties de leur "chemises" et grossièrement hachées
- des pois chiches
- de la fêta
- du persil ciselé

...pour les quantités c'est à adapter selon les goûts et l'appétit.

Si vous optez pour la version froide, il suffit de tout mélanger sinon on met tout dans un plat, on remue et on passe le tout 10mn à 180°C.
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 07:40
En voilà une dont je ne me lasse pas, c'est la butternut. Si la première chose que j'ai faite ou plutôt refaite avec son les muffins de Lolotte (version soft: à l'emmental), c'est rôtie que je la préfère.
A partir d'une même base elle nous offre trois délicieuses possibilités. Commençons par la première: un accompagnement idéal en cette saison. La butternut est coupée en dés et rôtie avec du romarin et....et....allez je vous dit tout:


Butternut rôtie
Pour une grosse courge
- 1 cs d'huile d'olive
- 1 cs de sauce soja
- 1 cs de vinaigre balsamique
- 2 belles branches de romarin
- quelques gousses d'ail dans leur peau

Couper la courge en dés. Mettre dans un plat à gratin avec le reste des ingrédients, mélanger et enfourner 40mn à 200°C en remuant 2-3 fois.

Déguster avec....euh ça je vous le dirais plus tard...et gardez-en un peu (ou rachetez une courge), on peu faire deux autres chouettes plats avec ça!!
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 14:42
Même si les frimas font la part belle aux soupes les salades sont toujours présentes de façon régulière  notre table...la mâche du jardin ou la frisée du panier bio. Histoire de me réconcilier avec cette dernière que je pensais ne pas aimer j'ai sorti mon vinaigre miel-sureau du printemps dernier pour bidouiller une sauce douce et crémeuse parfaite avec cette salade un peu amère qui au final m'a beaucoup plu.



Sauce salade printanière
Pour une personne

- 1/2 cc de moutarde
- 1 cc de vinaigre miel-sureau
- 1 cs de crème fraîche liquide
- sel aux herbes*, poivre
- Quelques graines pour jouer à l'écureuil...parce que c'est l'automne quand même...


* On trouve du sel aux herbes dans la plupart des supermarchés ou magasins bio mais il est également très facile de le faire. Il suffit de faire sécher des herbes au choix (feuilles de céleri, persil, thym, romarin) puis de les mettre dans un bocal avec du sel fin. Attendre au moins deux semaines avant utilisation pour laisser le temps aux arômes de se diffuser dans le sel.
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 14:16
Depuis les premiers frimas dans la ruche tout le monde est boosté aux milles et une vitamines pour tenter de fermer la porte aux microbes. Sirop aux plantes pour les uns, magnésium par-ci, gelée royale par là, ou encore pépin de pamplemousse, on met tout les atouts de notre côté (ce qui n'empêche pas les petits rhumes d'essayer de s'installer mais là encore j'abats une dernière carte dont je vous reparlerai certainement bientôt).

Les sirops et gelules c'est bien gentil mais on n'oublie pas de mettre les vitamines dans l'assiette: des "zus" d'orange, des "mentines" à gogo pour les Crevettes et un peu de fer pour les parents...enfin j'avoue que le boudin a avant tout été mis au menu pour le plaisir mais bon, cela ne fait pas de mal de se rappeler ses bienfaits!

Il nous restait ce jour là deux boudins antillais (car qui dit boudin chez nous dit forcément antillais). Si d'ordinaire on les mange juste réchauffés et à la main..enfin pour moi (c'est tellement meilleur) ce jour là j'ai eu envie de changer...et bien m'en a pris!
Ces deux boudins se sont retrouvés entartés sur un lit d'oignons doucement épicées et confits à la manière des échalotes de ces tatins qui nous avaient tant plu.


Tarte oignons confits-boudin
Pour une petite tarte (environ 20 cm de diamètre)
- 100 g de farine bise
- 1 petit suisse
- 1 cs d'huile d'olive

- 2 boudins antillais

- 2 oignons rosés de Roscoff ou oignons rouges
- 1 cc de miel
- 1 cs de sauce soja
- une pincée de cumin, poivre


Préparer la pâte en mélangeant farine, petit suisse,  sel et huile. Sabler puis incorporer suffisamment d'eau pour former une boule.
Peler et émincer les oignons.
Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Quand ils commencent à colorer, ajouter le miel et la sauce soja puis baisser le feu au minimum, couvrir et laisser cuire jusqu'à ce qu'ils soient tendres (environ 10mn). Ajouter une pincée de cumin et du poivre du moulin.

Étaler la pâte et en foncer un moule ou cercle. Garnir avec les oignons confits.

Retirer le boudin de sa peau et l'étaler entre deux feuilles de papier film au diamètre de la tarte. Poser sur les oignons et enfourner 25mn à 180°C.
Partager cet article
Repost0

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles