Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 12:11
Je crois que là ça y est la saison est belle et bien terminée car j'ai beau avoir récemment  rêvé posséder une belle réserve de courge dans mon garage (mine de rien ça fait peur ce genre de rêve, il est temps que je mange autre chose!) il n'y en a vraiment plus...tout ce qu'il me reste sont les graines cuites et congelées pour des veloutés ou séchées et prêtes à être semées....
Eh oui vous l'aurez compris j'ai mangé ma dernière courge...et pas n'importe laquelle...une nouvelle....enfin pour moi.
C'était alors que je faisait le plein de graines pour un pain divin que je suis tombée sur un potimarron vert...sitôt vu sitôt acheté. De retour à la maison et quelques clics plus tard j'apprends que celui-ci est un kabocha.
En apprenant cela j'ai tout de suite su que je le cuisinerai à la japonaise car bien que je ne connaisse pas autant la cuisine japonaise que je le souhaiterais, ce que j'en ai apperçu me plaît beaucoup. On a déjà adopté ici les currys, l'anko ou encore les desserts un peu gluants...ainsi bien sûr que les fameux sushis et makis ou encore quelques soupes. La liste des recettes à tester est encore longue mais je sais où trouver l'inspiration et compte bien m'aider des connaissances des japanophiles pour faire plus ample connaissance avec la gastronomie du soleil levant et enfin inviter yakitoris et autres okonomiakis à notre table.

En attendant j'ai cherché des recettes de kabocha sur le net et me suis arrêtée sur le kabocha no nimo...légèrement adaptée à mes placards...

Pour Béré et Cécile qui s'apprêtent à s'envoler vers le pays des sushis...mais pas que:



Kabocha no nimono

- 1/2 kabocha épluché ...ou non (la peau est comestible mais si le kabocha n'est pas jeune elle peut être dure) et coupé en dés

- 1/2 tasse d'eau (110ml)
- 1 cuillère à café de miso
- 1 cuillère à soupe de sucre roux
- 1 cuillère à soupe de sauce soja

--> Mettre tout les ingrédients dans une casserole, bien mélanger. Porter à frémissement, couvrir et laisser cuire 12-20mn, le kabocha doit être tendre sans être en purée.

Et alors c'est comment le kabocha???? C'est extra!!!! Un peu entre le potimaron et la butternut, avec un bon goût de noisette mais tout  en restant fin....bref un régal. Quant à cette façon de le cuire c'est extra, cela apporte une petite touche sucrée sans non plus le dénaturer...à refaire...l'année prochaine...

Quelques jours plus tard j'ai rencontré des mini courges dont le nom m'avait échappé....mais Belleblé les a reconnues, ce sont des pommes d'or...simplement rôties au four elles ont un goût proche de la courge spaghetti...à déguster à la petite cuillère, extra!!



Partager cet article

Repost 0
Published by lesnectarsdemaya - dans Nectars salés
commenter cet article

commentaires

isa 01/03/2009 08:19

J'ai très envie de l'essayer cette recette.Cela me semble tout à fait délicieux.J'en prends bien note!

Lili Végétatout 27/02/2009 12:22

Il ressemble donc à ça le kabocha ! Moi je l'ai rencontré dans le livre de Clea, "Cuisiner les ingrédients japonais", mais impossible d'en trouver ! A la saison prochaine alors ! ;)

Cocotte 27/02/2009 09:38

Hihi il est joli ce potimarron bicolore. Pour les yakitoris, tu sais, nous on n'est pas des nippo-exexperts, on s'est lancés tout seuls, comme toi avec ton kabocha!

pompelpot 26/02/2009 19:55

Cette recette me tente vraiment bcp. Ne me reste plus qu'à trouver un kabocha ;)

ciorane la pauvresse 26/02/2009 11:57

Merci pour ce  joli voyage gourmand et coloré.

Texte Libre

Follow Me on Pinterest

En quête d'idée?

Un p'tit clic  sur la photo pour la recette!












Un p'tit creux??

Chefs Blogs Add to Google

Feed Shark

Logo selection Plurielles